Le nouveau comité des étudiants camerounais de Kinshasa est là

Sous la supervision du président de l’Association de la communauté camerounaise en République démocratique du Congo (ACC), Weladji Jacob Zito, les étudiants camerounais vivant dans la ville de Kinshasa ont organisé le dimanche 12 décembre 2010, à la paroisse Elimo Santu de Livulu, dans la commune de Lemba, une Assemblée générale élective, en vue de renouveler leur  comité. Témoin de l’événement :  Victor Bakandjaken, chargé d’Affaires du Cameroun en République démocratique du Congo. Il était entouré, pour la circonstance, de ses collaborateurs René Mabally, Simon-Pierre Minkos et Baltazar  Eloudou, respectivement deuxième secrétaire, consul et attaché financier.

Au terme du scrutin qui s’était déroulé dans un esprit de gaité et de confraternité, les étudiants ont porté leur dévolu sur Florian Chewa le nouveau président sera secondé par MM. Hamadou et Serge Mvele, élus respectivement vice-président et secrétaire général. Les autres postes seront comblés par le bureau élu.

 Dans son adresse de circonstance, le superviseur des élections et président de l’ACC, Weladji Jacob Zito, a congratulé les membres de la Commission électorale indépendante dirigée par Patrice Dankam Damko, pour la qualité du travail abattu. Il a également félicité la communauté estudiantine camerounaise pour la présence massive et surtout pour la maturité et la discipline manifestées durant toute la période du scrutin.  Weladji Jacob a, enfin, salué l’élection de  la nouvelle équipe dirigeante avant de l’exhorter à apporter un nouveau dynamisme à l’association. « Sans être magicien, le président doit demeurer attentif et à l’écoute des problèmes de ses compatriotes », a-t-il martelé avant de promettre au nouveau bureau tout le soutien de l’ACC. Profitant de l’occasion, Weladji Jacob a rappelé à tous ses compatriotes qu’une association n’est pas un parti politique.
 Réagissant à l’adresse du président de l’ACC, M. Florian Chewa a promis de doubler d’efforts pour rassembler de plus belle tous les camarades étudiants camerounais ayant choisi la RDC comme seconde patrie. Le fait que les camarades lui aient renouvelé leur confiance n’est nullement un hasard, et il a promis de répondre beaucoup plus par des actions concrètes que des paroles.
 Pour sa part, le chargé d’Affaires du Cameroun en RDC,  Victor Bakandjaken, s’est félicité du bon déroulement du scrutin. Cela dénote de la maturité des camarades étudiants camerounais. Il a exhorté le nouveau bureau de l’association à établir des relations saines de travail et de suivi des besoins des étudiants avec l’ambassade et les hautes autorités du pays. Il a, enfin, conseillé aux étudiants de bien s’occuper de leurs études et d’afficher un comportement  et exemplaire, en respectant les lois du pays d’accueil.

M.L.     

Leave a Reply