Le marché Pompage « locataire » !

Jadis installé en pleine avenue Nsuala, au quartier Maman Yemo, dans la commune de Ngaliema, le marché Pompage avait été, par la suite, délocalisé et placé au croisement des avenues Nsuala et Maman Yemo. Sous le mandat du gouverneur Théophile Mbemba, la population marchande avait été sommée de déguerpir à cause des accidents à répétition. Mais aucun site ne lui était indiqué en guise de solution de rechange.

 
Selon un vendeur du coin, Nouana Mbeck, le gouverneur Kimbuta aurait promis la construction d’un nouveau marché, lorsqu’il était venu inaugurer le pont de Kinsuka en 2010. Face au nomadisme des vendeurs et vendeuses du marché Pompage, un notable du nom de Massela avait accepté de mettre sa concession à leur disposition. En contrepartie, il lui était laissé la collecte des frais des dépôts des marchandises.
Mais, compte tenu du manque d’espace, ce marché ne compte que deux pavillons aménagés. La majorité de la population marchande étale les produits de la vente à même le sol ou sur des morceaux de sacs. Si le propriétaire de la concession s’avisait à récupérer son bien, le marché Pompage disparaîtrait automatiquement de la carte de la commune de Ngaliema. En raison de son importance vitale pour les ménages des gagne-petit, les résidents de cette partie de la capitale en appellent à un geste de l’Hôtel de Ville pour l’aménagement d’un lieu de négoce moderne et stable.
 
Patrick Makobo 
(Stg/Ifasic)

Leave a Reply