Le Haut Commissaire Assistant pour les opérations visite la RDC

Le Haut Commissaire Assistant pour les opérations du HCR Madame Janet Lim arrive en République Démocratique du Congo afin de renforcer l’engagement du HCR pour l’assistance et la protection des déplacés internes et des  réfugiés, signale un communiqué du HCR parvenu hier à notre rédaction.
Le communiqué indique que le Haut Commissaire Assistant pour les opérations du HCR, Madame Janet Lim, entreprend cette semaine une mission  en Rd Congo afin de réaffirmer l’engagement du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, à poursuivre ses efforts, en dépit des défis opérationnels inhérents aux problèmes de sécurité, et renforcer la protection des populations civiles. A cet égard, le HCR souligne la nécessité de préserver l’espace humanitaire et l’accès aux personnes concernées. Dans ce contexte, le HCR accorde la plus grande importance à une collaboration étroite avec les autorités Congolaises et au renforcement des capacités de ces dernières à agir de concert avec l’ensemble des acteurs humanitaires.

 

 Janet Lim visitera cette semaine les opérations du HCR dans les provinces du Nord et du Sud Kivu. Elle se rendra tout d’abord à Goma et dans le territoire de Masisi afin de rencontrer et d’échanger avec les déplacés internes et les personnes rapatriées. Elle se rendra ensuite à Bukavu et à Uvira où elle accueillera un convoi de réfugiés congolais rentrant du Burundi. Elle visitera des projets de réintégration des rapatriés dans leurs zones d’origine.
 Signalons que plus ou moins 1,8 millions de personnes sont actuellement déplacées à l’intérieur de la RDC, essentiellement à l’Est du territoire dont plus de 1,3 millions au Nord et au Sud Kivu. En outre, environ 430 000 Congolais ont trouvé refuge dans les pays voisins. Malgré une amélioration de la sécurité dans certaines régions du pays ayant permis le retour de déplacés internes et de réfugiés, la persistance d’un climat d’insécurité et de violence envers les populations civiles continue d’engendrer de nouveaux déplacements. Au cours de l’année 2009, plus d’un million de personnes ont été déplacées dans l’Est de la RDC.

Jean- René Bompolonga

 

 

Leave a Reply