Le Conseil Supérieur de la Défense satisfait de lasituation sécuritaire

Le Conseil Supérieur de la Défense
1. Le Président de la République, Chef de l’Etat et Commandant Suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et de la Police Nationale Congolaise, Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE a présidé à la Cité de l’Unité Africaine, le samedi 18 décembre 2010, une réunion du Conseil Supérieur de la Défense regroupant autour de lui :

   Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement MUZITO Adolphe ;
   Monsieur LUMANU BWANA N’SEFU Adoplhe, Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur et Sécurité ;
 Monsieur MWANDO NSIMBA Charles, Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants ;
   Monsieur THAMBWE MWAMBA Alexis, Ministre des Affaires Etrangères
   Le Lieutenant Général ETUMBA Didier, Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo ;
   L’Inspecteur Divisionnaire Adjoint BISENGIMANA Charles, Inspecteur Général de la Police Nationale Congolaise ad intérim ; – Le Général Major AMISSI KUMBA, Chef d’Etat-Major de la Force Terrestre ; – Le Général Major MASSAMBA MUSSUNGU, Chef d’Etat-Major de la Force Aérienne ;
   Le Contre Amiral KYABU KANIKI Emmanuel, Chef d’Etat-Major de la Force Navale, ad intérim ;
   Le Général de Brigade MBALA. Célestin, Chef d’Etat-Major Particulier du Président de la République ad intérim. Expert invité :
   Monsieur BEYA SIKU Gustave, Directeur de Cabinet du Président de la République ;
2 – Après un tour d’horizon de la situation globale du pays, le Conseil a noté avec satisfaction la stabilisation de l’aspect sécuritaire du pays nonobstant quelques poches d’insécurité par-ci, par-là.
   Le Président de la République et Président du Conseil a, à cet effet, transmis encore une fois ses félicitations et encouragements aux membres des Forces Armées, de la Police et des services de sécurité pour l’esprit de discipline et surtout la qualité du travail abattu durant toute l’année 2010 au prix d’énormes sacrifices dans des conditions difficiles. Aussi, une attention particulière sera accordée aux blessés de guerre quand à leur prise en charge. L’hôpital militaire de la Base KAMINA a été retenu pour recevoir les équipements devant assurer les soins de qualité aux militaires.
   Le Conseil a retenu la date du 17 mai comme journée des Forces Armées.
   Le Conseil s’est aussi penché sur la situation dans nos ambassades et a renouvelé ses recommandations en vue d’assainir et de redynamiser notre diplomatie au lendemain de la conférence diplomatique tenue récemment à Kinshasa.

   Concernant le phénomène Mbororo, le Président de la République a instruit la mise en application des mesures prises par le Gouvernement en vue de leur rapatriement et stabiliser la région pour le développement.
   En rapport avec la réforme de la Police, le Conseil a recommandé que tout soit mis en œuvre afin d’accroître les capacités de la Police Nationale Congolaise pour ses missions, ainsi qu’en rapport avec l’es élections.
   Le Président du Conseil a instruit le Gouvernement de continuer les efforts afin d’améliorer les conditions de travail et d’équipement des Forces de Sécurité.

Fait à Kinshasa, le 18 décembre 2010.

Pour le Conseil Supérieur de la défense
Charles MWANDO NSIMBA Ministre de la Défense nationale et Ancien combattants

Leave a Reply