Le 1er centre provincial inauguré hier à l’ISP/Gombe

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Léonard Mashako Mamba, et l’ambassadeur de France en RD Congo, Pierre Jacquemot, ont inauguré hier jeudi 29 avril 2010 le centre provincial du projet « Sesam ». Installé à l’Institut Supérieur de la Gombe(ISP), le « Service pour l’éducation, les savoirs et l’appui à la maitrise et à l’usage du français »(SESAM) est en fait un centre de ressources et d’ingénierie pédagogique pour l’apprentissage du français. Il sera ouvert à ce stade aux professeurs de français, aux étudiants de l’Isp, de l’Université pédagogique nationale (UPN), aux étudiants de la faculté des Lettres de l’Université de Kinshasa, aux enseignants des Alliances françaises. Cette catégorie des personnes aura donc accès à tous les outils pédagogiques (y compris les contenus audiovisuels) conçus par l’équipe pédagogique SESAM et agréé par le ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel. D’après ses responsables, ce centre sera composé d’une médiathèque, des salles d’informatique et d’information destinée aux professeurs de français. Il sera ouvert tous les jours de 9 à 20 heures.

Projet mis en œuvre par le ministère de l’ESU et la Coopération française, il a été annoncé par le président Nicolas Sarkozy lors de sa visite à Kinshasa le 26 mars 2009. Il est financé à près de 7 millions USD par la Coopération française, le projet Sesam est opérationnel depuis le mois de septembre dernier.

A l’occasion de la cérémonie d’hier, le Directeur Général de l’ISP a exhorté les étudiants à la maitrise de la langue française et les enseignants à les aider à améliorer davantage son expression. Quant à l’ambassadeur Jacquemot, il a estimé que l’avenir de la langue française dépend de la RDC. D’où son souhait de voir encore plus des locuteurs dans notre pays et son invitation aux Congolais à l’appropriation de la langue française. Pour lui, Sesam va contribuer à la lutte contre la médiocrité pour un enseignement de qualité.

Enfin, le ministre Mashako a émis le vœu que Sesam amène son expertise à l’enseignant congolais pour lui permettre d’être en conformité avec les standards internationaux.

Soulignons que le ruban symbolique a été coupé concomitamment par le ministre et l’ambassadeur afin de permettre aux invités de visiter le centre pour la première fois.

Le Centre provincial Sesam de l’Isp est le premier inauguré par le projet. Le mois prochain, les centres de Lubumbashi et Bukavu ouvriront également leurs portes, ainsi que le centre de Kisangani en septembre.

Anto Tshinguta et Irezille Sedeke ( stagiaires IFASIC)            

 

Leave a Reply