L’Américain John Kerry annoncé à Kinshasa

john_kerryLa porte-parole du département d’Etat américain, Jennifer Psaki, a indiqué le vendredi 25 avril 2014, que le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, se rendra cette semaine en Ethiopie, en République Démocratique du Congo et en Angola. Il s’agit d’une tournée destinée à «promouvoir les droits de l’homme et faire avancer la paix», a-t-elle déclaré. En attendant le programme détaillé de cette visite confirmée par des sources diplomatiques à Kinshasa, Le Phare a appris que John Kerry va «encourager le développement de la démocratie, promouvoir le respect des droits de l’homme et faire avancer la paix et la sécurité» dans la région.

Le chef de la diplomatie américaine compte également «échanger avec la société civile et de jeunes dirigeants africains qui vont porter l’avenir du continent», a ajouté la porte-parole.

Sa première escale, à Addis-Abeba, est destinée à «parler des efforts en cours pour faire avancer la paix et la démocratie dans la région». L’Ethiopie accueille les pourparlers de paix destinés à mettre fin au conflit meurtrier au Soudan du Sud qui oppose depuis la mi-décembre les troupes loyales au président Salva Kiir à celles fidèles à son ex-vice président Riek Machar. Des combats qui ont fait des milliers de morts et forcé des dizaines de milliers de civils à chercher refuge dans plusieurs bases de l’ONU protégées par les Casques bleus de la Minuss (Mission de l’ONU au Soudan du Sud). Un cessez-le-feu a bien été signé le 23 janvier à Addis Abeba, mais il est resté lettre morte.

A Kinshasa, des entretiens sont prévus avec le président Joseph Kabila sur de nombreux sujets, notamment “les progrès dans la neutralisation des dangereux groupes armés qui terrifient la population congolaise”. Il sera aussi question de la “meilleure façon de faire progresser la démocratisation de la RDC et sa stabilité à long terme qui passe notamment par un processus électoral transparent et qui respecte les échéances”, a-t-on appris.

Enfin, en Angola, John Kerry rencontrera le président José Eduardo dos Santos, l’homme fort de ce pays.

Tshieke Bukasa

Leave a Reply