L’Allemagne opposée à l’exploitation pétrolière au parc des Virunga

La Vice – Présidente du Parlement allemand, Mme Claudia Roth  est intervenue dans une lettre adressée au Président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku pour que le Parc national des Virunga soit protégé. L’influente politicienne allemande s’est prononcée contre la poursuite de l’exploration pétrolière dans le parc. Elle a exprimé son soutien aux intérêts légitimes du peuple congolais à utiliser ses ressources naturelles et ses matières premières pour le développement du pays. Mme Roth a souligné les liens étroits entre l’Allemagne et la République démocratique du Congo dans l’effort de préserver les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. A en croire un communiqué de l’Ambassade de l’Allemagne en RD Congo, Mme Roth a annoncé une visite dans notre pays du 9 au 12 Juin 2014.

 L’Ambassadeur allemand Wolfgang Manig a remis la lettre le 22 mai 2014 lors d’une audience chez le Président Minaku. Celui-ci s’est montré heureux de l’annonce de la visite, qui permettra de renforcer les liens entre les deux parlements. L’Ambassadeur Manig a souligné que la conservation de la biodiversité en RDC n’est pas seulement une priorité de la coopération germano – congolaise, mais que les deux pays portent aussi une responsabilité internationale partagée dans la lutte contre le changement climatique. L’Ambassadeur Manig était accompagné par le chef de la section de coopération de l’ambassade, M. Simon Stumpf.

Parcours

 Mme Roth a adhèré en 1971 aux Jeunes démocrates (JD), qu’elle ne quittera qu’en 1990. À partir de 1987, elle partage ce militantisme avec celui qu’elle entreprend chez Les Verts (Die Grünen).

Elle est élue coprésidente de l’Alliance 90 / Les Verts, aux côtés de Fritz Kuhn le 9 mars 2001. Elle n’est pas en mesure de se présenter à sa succession lors de la conférence des délégués fédéraux du 8 décembre 2002, ayant été réélue députée auBundestag et la conférence refusant de déroger au principe de non-cumul des fonctions internes et des mandats électoraux.

Toutefois, après la décision, prise le 23 mai 2003, d’assouplir cette règle de non-cumul, elle décide de concourir à nouveau pour l’un des postes de coprésidente, et se voit réélue le 2 octobre 2004, aux côtés de Reinhard Bütikofer, par 77,8 % des voix. Elle obtient un troisième mandat le 2 décembre 2006, avec seulement 66 % des suffrages, puis un quatrième le 15 novembre 2008, remportant 82,7 %. À cette occasion, Bütikofer cède sa place de coprésident à Cem Özdemir. Lors du congrès de Fribourg, le 20 novembre 2010, elle est réélue pour un cinquième mandat avec 79,3 % des voix des délégués.

Détentrice du record de longévité à la tête du principal parti écologiste allemand, elle est finalement remplacée le19 octobre 2013 par Simone Peter.

Elle est élue députée au Parlement européen lors des élections européennes de 1989, et prend cinq ans plus tard la présidence du groupe des Verts. Elle a notamment siégé à la commission des Libertés civiles et des Affaires intérieures et à la commission des Affaires étrangères. Elle est connue pour avoir rédigé le « rapport Roth », adopté en 1994 par le Parlement et concernant l’égalité des droits pour les homosexuels. Partisane déclarée de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, elle lutte également pour que plus de droits soient accordés à la minorité kurde de Turquie.

Réélue députée fédérale en 2005 et 2009, elle est désignée vice-présidente du Bundestag le 22 octobre 2013 en remplacement de Katrin Göring-Eckardt, titulaire de cette fonction depuis 2005 et désormais à la tête du groupe parlementaire.

Tshieke Bukasa

Leave a Reply