L’Allemagne au secours des réfugiés RD congolais

La République fédérale d’Allemagne a décidé de mettre la main à la poche en vue de secourir des réfugiés congolais qui avaient fui ces derniers mois de la province de l’Equateur, à travers la frontière de la République du Congo. Avec une somme de 500 000 €, cet argent permet de soulager environ 100 000 réfugiés, vivant actuellement dans la région de  Likouala. En nombre plus élevé que la population locale, ces « expatriés » traversent une situation humanitaire très difficile dans cette région. Néanmoins, l’Ong « Médecins Sans Frontières » est en train d’organiser des soins médicaux d’urgence pour eux et pour la population locale, au premier plan l’accès aux soins médicaux pour les femmes. A cet égard, l’ambassadeur de l’Allemagne en RDC, Dr. Axel Weishaupt, a déclaré que l’aide humanitaire est un élément très important de la politique étrangère allemande. « Ensemble avec la communauté internationale, l’Allemagne se sent interpellée à aider nos partenaires congolais dans cette situation si difficile ».

Signalons que la République fédérale d’Allemagne poursuit ses activités humanitaires en RDC. Déjà en Février et mars 2010, le ministère des Affaires étrangères d’Allemagne a approuvé une aide humanitaire pour un total de 1,6 millions de dollars. Les priorités établies pour cette subvention sont  l’amélioration des soins de santé dans le Nord et le Sud-Kivu et l’aide d’urgence pour les réfugiés de guerre dans la province de l’Equateur. A en croire des sources diplomatiques, environ 500.000 personnes devraient bénéficier de cette aide. Malgré certaines améliorations, précisent-elles, la situation humanitaire dans l’Est du Congo reste précaire. De nombreux réfugiés n’ont pas de soins médicaux adéquats, en particulier, ils manquent des simples articles ménagers comme les ustensiles de cuisine ou des couvertures. « C’est pour cette raison que la République fédérale d’Allemagne a décidé de s’engager davantage dans le secours de la population des deux Kivu ».

Dans la région Lemera, Sud-Kivu, avec le soutien financier de 312.000 € du ministère des Affaires étrangères d’Allemagne, Caritas International mettra en disposition des non-food items (articles non alimentaires). Environ 6000 familles de réfugiés recevront des ustensiles de cuisine et produits d’hygiène afin d’assurer un niveau minimum de qualité de vie. A Kitchanga, au Nord-Kivu, c’est l’Ordre de Malte (Johanniter-Unfallhilfe), également avec des fonds allemands (environ 440.000 €), qui s’engage à améliorer la santé de base de la population. Plus de 140.000 rapatriés et personnes déplacées pourront  ainsi bénéficier d’un meilleur accès aux services médicaux. Une attention particulière sera accordée aux besoins médicaux des femmes. Les femmes enceintes, mères qui allaitent et les victimes de violences sexuelles sont les principaux groupes cibles. En même temps, toujours avec un soutien allemand de 400.000 €, MSF (médecins sans frontières) a lancé un projet similaire dans la Province Orientale.

 Tshieke Bukasa

Leave a Reply