L’Adg Constantin Mbengele décidé à consolider les acquis du FPI


    Administrateurs, cadres de direction et de collaboration, ainsi que les agents du Fonds de promotion de l’industrie (FPI) se sont retrouvés ce jeudi 13 janvier 2011, autour de leurs président du conseil d’administration et membres du comité de gestion dirigé par Constantin Mbengele Kuete pour la traditionnelle cérémonie d’échanges de vœux. Cette grandiose cérémonie s’est déroulée dans la salle des fêtes Le Châtiteau, sise avenue colonel Ebeya (à côté de la RTNC2), dans la commune de la Gombe.  Juste après la messe d’action de grâce en la paroisse catholique Notre Dame de Fatima.

    Dans son mot introductif, le président de la délégation syndicale, le camarade Ndjoku Djema, a congratulé le comité de gestion Mbengele pour tous ses efforts de redressement de cette entreprise publique  au cours de l’année 2010. A titre illustratif : la paie de la gratification 2010, l’achat de véhicules à certains cadres du FPI, le plébiscite du FPI tant aux niveaux national, africain qu’international (prix des Oscars du leadership et de bonne gouvernance en Afrique pour l’année 2010)…
    M.Ndjoku Djema a par ailleurs exhorté tous les membres du personnel à redoubler d’efforts pour un meilleur rendement, grâce à une conscience professionnelle et une créativité renouvelées.
    
2010 : bilan largement positif

    Dressant le bilan de l’année 2010, l’Adg du FPI, Constantin Mbengele Kuete, a indiqué que 68 projets ont été financés à travers tout le pays. « Aucune province n’a été négligée, et à la faveur des infrastructures de base qui se mettent progressivement en place, nous toucherons tous les districts de façon à avoir une cartographie industrielle de nos investissements », a noté l’Adg Mbengele, avant d’indiquer que 125 projets ont été supervisés dont 76 % (57%) ont connu une réalisation physique totale, 35 ont connu une réalisation partielle (26%) et 8 (6 %) sont en cours de réalisation. 14 projets connaissent des difficultés dues à l’environnement et à la médiocrité des promoteurs.
     Au chapitre de l’environnement physique du travail, outre le siège et les directions provinciales du Katanga et Bas-Congo, les agences de Kasumbalesa, Goma, Bukavu, Mbuji-Mayi, Boma ont déjà empoché leurs titres de propriété immobilière. Celles de Kisangani et Uvira auront les leurs bientôt…

Des engagements pour 2011

    L’Adg Constantin Mbengele entend, cette année, faire jouer pleinement aux directions provinciales leur rôle de supervision et d’inspection plutôt que les confiner dans la gestion directe de l’agence au point d’en faire des « juges et parties ». Il envisage aussi de déployer sur le terrain de façon permanente des équipes des juristes avertis et des économistes éprouvés pour la surveillance des clients du FPI, afin de les amener chaque période à poser  des actes qui honorent les partenaires en affaires. « Nous devons tous et tous les jours interpeller chacun un client redevable pour restituer les fonds de l’Etat et du peuple congolais », a-t-il martelé, avant de renchérir «  j’ai envie de vous dire que les services judiciaires ont, sans nous, décidé de nous appuyer dans la maximisation de nos ressources abusivement soustraites du circuit d’évaluation et de perception…Je dois aussi signifier que le lobbying entrepris il y a quelques années devra se poursuivre sans relâche… ».

Michel  LUKA

Leave a Reply