La représentante des bailleurs : «En finançant ce système, le PMDT vise le renforcement de l’autorégulation…»

Si j’ai l’honneur aujourd’hui de prendre la parole devant vous, c’est dans le cadre du programme Interbailleurs Médias pour la démocratie et la transparence en RDC (PMDT) qui est un programme d’appui aux médias financé par les coopérations britannique (DFID), suédoise (ASDI) et française, et géré par France Expertise Internationale (FEI). Lancé en septembre 2007 pour 6 années, ce programme est doté d’un budget de plus de 22 millions d’euros.

Son objectif est d’appuyer en RDC le développement d’un secteur médiatique professionnel, indépendant et réglementé, dans le but de faciliter l’accès de la population congolaise à une information pluraliste, de lui donner une voix et lui permettre de suivre l’action des élus et du gouvernement en toute transparence.

Ses interventions sont centrées sur 5 axes :

1. Appuyer la professionnalisation du secteur médiatique

2. Appuyer la production de programmes sur la paix, la démocratie et la bonne gouvernance

3. Consolider la régulation et l’autorégulation du secteur médiatique

4. Promouvoir la viabilité économique du secteur médiatique

5. Promouvoir les médias de service public indépendants

C’est donc dans le cadre de son troisième axe d’intervention « Consolider la régulation et l’autorégulation du secteur médiatique » que le PMDT finance Altitude Concept sprl pour la mise en place du système « Allo OMEC » en collaboration avec l’Observatoire des Médias Congolais dont le lancement officiel nous réunit en cette belle journée pluvieuse.

L’objectif du PMDT poursuivi dans le cadre de ce troisième axe d’intervention est d’améliorer le schéma de régulation pour que celui-ci permette aux médias de jouer leur rôle dans le débat démocratique et in fine aux citoyens de demander des comptes aux décideurs publics.

En finançant particulièrement ce système, le PMDT vise le renforcement des processus d’autorégulation des médias par une augmentation de la production d’information sur les violations des règles d’éthique et de déontologie des journalistes ainsi que du cadre juridique régissant les médias.

         En effet, devant faire face à l’éclosion médiatique que connait aujourd’hui la RDC avec la naissance effrénée et parfois incontrôlée de radios et télévisions, et surtout leur méconnaissance, vous comprendrez que le secteur médiatique congolais puisse exiger un niveau élevé de régulation et de l’autorégulation pour répondre adéquatement à ces besoins sans cesse croissants. Les institutions chargées de cette délicate et complexe mission sont souvent confrontées-aux diverses réalités du pays qui malheureusement rend encore difficile l’accomplissement de leur mission.

         Voilà pourquoi le PMDT a jugé utile et opportun de soutenir une telle initiative, de création du système «  Allo OMEC » visant à équiper et outiller les institutions d’autorégulation, l’Observatoire des Médias Congolais en particulier, d’un système moderne et performant de gestion et de documentation des informations provenant des sources variées sur les abus et les violations du cadre règlementaire congolais par les professionnels des médias. Ceci dans le but:

1. que la production d’informations sur les manquements à l’éthique et la déontologie renforce la crédibilité du système d’autorégulation ;

2. que les journalistes et entrepreneurs du secteur médiatique aient tendance à mieux respecter des règles déontologiques incluses dans le système de régulation des médias en RDC ;

3. que les citoyens aient accès à une information de meilleure qualité.

         C’est donc un honneur et un plaisir pour les bailleurs du Programme de financer un tel projet, portant ainsi leur contribution au développement d’un secteur médiatique professionnel, indépendant et réglementé en RDC.

Au nom des 3 bailleurs du Programme, je cite, les coopérations britannique, suédoise et française, et au nom de France Expertise Internationale, nous souhaitons plein succès et longue vie à ce système innovant «ALLO OMEC».

Je vous remercie.

Leave a Reply