La MONUSCO salue la condamnation de 9 éléments des FARDC

 Roger Meece, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en Rd Congo et chef de la MONUSCO, se félicite du verdict du tribunal militaire statuant en chambre foraine à Baraka qui a condamné les auteurs des viols et autres atteintes graves aux droits humains à Fizi dans la nuit du 1er au 2 janvier 2011, a dit hier lors de la conférence hebdomadaire de la MONUSCO, son porte- parole Madnodje Mounoubai.
Il a saisi cette opportunité pour saluer l’action des autorités civiles et militaires et la diligence qu’elles ont manifestées dans cette affaire et les encourage à persévérer dans cette voie. 
« La lutte contre les viols, les violences sexuelles et toutes autres formes d’atteintes aux droits de l’homme et à l’intégrité physique des personnes par une application stricte de la loi et la fin de l’impunité, » a dit Roger Meece.
 De son côté, le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) se félicite de la condamnation de ces 9 militaires des FARDC , dont le lieutenant- colonel Daniel Kibibi Mutware. Il salue l’efficacité et la célérité de la justice dans ce procès. Pour ce bureau, ces condamnations envoient un signal fort envers les auteurs de violation des droits de l’homme. 
 Le BCNUDH se félicite de l’organisation exemplaire de cette audience foraine, qui est la résultante d’une synergie d’actions communes et concertées de plusieurs acteurs. Le porte- parole a signalé que la MONUSCO a assuré la logistique et le transport d’une soixantaine de passagers de Bukavu à Baraka, sans compter le transfert des 11 détenus du 31 janvier d’Uvira à Baraka.
 A cet effet, 9 vols spéciaux ont été réalisés depuis le 24 janvier. En outre, la Brigade du Sud Kivu a disponibilisé 66 escortes armées lors des différents vols. Des patrouilles ont été également déployées tant à Fizi qu’à Baraka afin d’assurer la sécurité et la protection des victimes et témoins, avant, pendant et après  l’audience.
  D’après une note d’information remise à la presse par la MONUSCO, le soutien logistique et le transport ont coûté plus ou moins 145.684 dollars américains.
Jean- René Bompolonga

Leave a Reply