La manucure : une pratique qui protège les ongles de la main contre ses agresseurs

SL279700 Les mains sont les parties de notre corps qui subissent les plus d’agressions. Elles sont continuellement exposées au soleil, à la sécheresse, à l’eau, à la pollution, etc. il est important qu’elles soient toujours impeccables.

Pour conserver de jolies mains en toutes circonstances, Rosette Tshilemba, esthéticienne au salon «Beauty’s Women » dans la commune de Ngiri-Ngiri,  explique qu’on peut se faire une manucure soi-même sans recourir à une esthéticienne. Il faut commencer  par faire tremper ses mains dans un mélange d’eau tiède et d’Hexamidine pour les désinfecter. Appliquer ensuite une crème désinfectante et insister sur la base de l’ongle. Ensuite, poursuit-elle, limer ses ongles toujours dans le même sens pour ne pas les rendre fragiles.

Selon elle, il est préférable de les limer que de les couper au ciseau au coupe-ongles car, cela éviterait de casser les fibres et de rendre les ongles fragiles. C’est ainsi qu’il faut choisir une lime en carton souple qui n’abîme pas la Kératine, plutôt qu’une lime en fer qui est trop agressive, souligne-t-elle.

Après cette étape, Rosette Mushiya peut s’occuper de petites peaux du contour de l’ongle qui les empêchent de bien pousser car,  il existe des lotions spécialisées qui ramollissent et permettent de les faire repousser facilement.

Enfin, passer un polissoir sur tous les ongles et poser les vernis sans faire plus de trois passages avec le pinceau pour éviter les surplus disgracieux.

Mais elle pense que si la personne se sent embêtée de faire tout le temps la manucure chez soi et veut se détendre, elle peut prendre rendez-vous avec une manucure professionnelle. Dans ce cas, le soin commence par un massage  relaxant de la main et de l’avant-bras. Car, a-t-elle ajouté, il existe de nombreuses terminaisons nerveuses aux mains. Quand elles sont bien manipulées, elles permettent une détente maximale. «  Il est possible ensuite de faire un bain de paraffine qui va nourrir et protéger la peau des mains, régulièrement agressée. Nous pratiquons les soins classiques : limage, polissage et poses du vernis », précise la spécialiste.

 

Myriam IRAGI et perside DIAWAKU 

Leave a Reply