La dépouille mortelle d’Emeneya attendue à Kinshasa ce samedi

kester2C’est demain samedi 1er mars 2013  dans la matinée que la dépouille mortelle  de King Kester Emeneya devait  arriver à Kinshasa.  L’attente semble avoir été longue pour les Congolais et expatriés amoureux de la  bonne musique qui comptent rendre des hommages dignes de ce nom au compositeur de « Nzinzi ».  Le comité d’organisation des obsèques d’Emeneya a mis les bouchées doubles pour bien se tirer d’affaire. Les artistes de leur côté ne ménagent aucun effort pour honorer à leur manière leur collègue.  Reconnaissant à juste titre les qualités artistiques du disparu, Shungu Wembadio, JB Mpiana, Noel Ngiama… se distinguent également par des élans  de cœur à l’endroit des membres de la famille de leur collègue.  Entre temps, les présidents de deux Chambres du Parlement ont fait savoir aux membres du comité d’organisation que le Palais du Peuple est à leur entière disposition.  On retient du programme ficelé pour la circonstance qu’un comité restreint composé des officiels, artistes musiciens et de la famille… va se pointer à l’aéroport international de Ndjili  tôt le matin de samedi pour « accueillir »  la dépouille mortelle de  King Kester.  Naturellement plusieurs personnes, entre autres, des membres de la famille de l’illustre disparu,  vont accompagner le corps.

            A l’instar de qui s’est passé au mois de décembre 2013 lors du rapatriement du corps de Tabu Ley, l ’aéroport de Ndjili connaîtra une ambiance inhabituelle demain samedi. De l’aéroport,  le cortège funèbre va faire la ronde de quelques artères de la capitale,  s’arrête  momentanément à la place des artistes  et terminera la course   au Palais du Peuple. L’inhumation aura lieu  à la Nécropole «Entre Ciel et Terre» le dimanche 2 mars 2014.

Comme annoncé lors de la conférence de presse  qu’a  tenue le gouverneur André Kimbuta  à l’Hôtel de ville il y a de cela quelques jours, des délégations de Bandundu et de Kikwit. Des délégations d’Angola, du Congo Brazza et d’autres pays ont probablement rejoint Kinshasa ou même s’apprêtent à le faire.

On sait également que le numéro un  de la ville de Kinshasa a promis d’ériger un monument à la mémoire d’Emeneya à Kikwit dans un proche avenir.  La concrétisation de ce projet va certainement faire plaisir aux kikwitois qui espéraient dans un premier temps voir King Kester être inhumé dans son terroir.

Décédé le jeudi 13 février 2014 dans un hôpital situé en région parisienne des suites d’une longue maladie, King restera dans la mémoire des amoureux de la bonne musique comme l’artiste musicien ayant « révolutionné » à sa manière le tempo de Viva la Musica où il a évolué pendant cinq ans  avant de créer son propre groupe. Excellent interprète et parolier, il lègue à la postérité une abondante discographie.

Jean- Pierre Nkutu 

Leave a Reply