Kinshasa abrite les journées du Barreau 2013 (JDB)

Les  journées du Barreau 2013 ont démarré hier  mercredi 10juillet 2013 au salon Congo du Grand Hôtel Kinshasa et vont se clôturer  le 12 juillet. Les avocats de trois barreaux, notamment Gombe, Matete et la Cour Suprême de Justice ont  pris coutume de se retrouver ensemble afin non seulement d’échanger mais aussi d’évoquer l’actualité de la corporation.

Fait exceptionnel, ses assises sont à la fois un lieu de réflexion mais surtout de propositions sur des sujets en rapport avec la profession d’avocats et connaissent la participation de 1000nouveaux inscrits au tableau de l’ordre.

Dans son mot de bienvenue, MWANZA MBIYE, Bâtonnier  du Barreau de la Gombe, a souligné que la profession d’avocat était à l’honneur grâce à ses trois journées. Il a souligné que l’indépendance d’un avocat ainsi que l’élargissement du champs de ses connaissances  dépendent des formations acquises.

Appelé à prendre la parole pour l’ouverture officielle, le Bâtonnier national de l’Ordre des avocats Me MBUYI MBIYE s’est dit satisfait de cette année qui coïncide avec les Concertations nationales que l’Ordre national des avocats suit avec attention, tout en espérant qu’un consensus s’y dégage afin d’alléger les souffrances  de congolais. Mais avant toute chose, le Bâtonnier national s’est félicité de la maturité atteint par le barreau du fait qu’il commémoré en même temps ses 45eme anniversaire .outre, MBUYI MBIYE a également loué le boom démographique des avocats durant ces dix dernières années.

Après ces interventions, le Bâtonnier du barreau de Matete, Me Richard KAZADI  KABIMBA a procédé à la  présentation du programme qui comportait deux grands thèmes :  la proposition de lois sur le barreau en examen au parlement, la nouvelle loi organique n 13/011-B du 11avril 2013) portant organisation et compétence de l’ordre judiciaire (avènements  de trois ordres de juridictions en droit congolais).

Dans son exposé, Me NADIA  représentante de la Fédération Africaine de l’union de Jeunes avocates (UJA)a souligné l’importance des relations et la gestion des relations saines qui doivent exister entre les jeunes avocates.

Melba MUZOLA   

Leave a Reply