Journée nationale portugaise : Côrte-Real salue les progrès de la RDC en matière de sécurité

A l’occasion de la Journée Nationale Portugaise, l’ambassade du Portugal a organisé une réception mardi 10 juin 2014 en son siège situé dans la commune de Gombe. Plusieurs personnes issues du monde politique et diplomatique ont pris part à cette cérémonie.

Dans son allocution,  l’ambassadeur du Portugal en RDC, Côrte-Real, a rappelé que plusieurs événements ont eu lieu en République Démocratique du Congo pendant l’année passée et le premier semestre de 2014. Il a à cet effet loué les progrès considérables en ce qui concerne la sécurité après d’intenses combats qui ont secoué sa partie Est. « Le Portugal rend hommage aux Forces Armées de la RDC et à la MONUSCO pour le succès obtenu et regrette la perte de vies humaines que ces combats ont causé. Nous saluons aussi des opérations militaires menées contre les ADF/NALU », a déclaré Côrte-Real.

En ce qui concerne les FDLR, l’ambassadeur du Portugal a affirmé qu’il souhaite que la décision prise par leurs responsables de rendre les armes auprès de la SADC, soit une réalité. Il a aussi souligné qu’il faut atteindre une clarification de la situation sur terrain et maintenir la porte ouverte à l’option militaire. «  Après la traque et la victoire sur ces forces négatives, il faudra intensifier les actions de démobilisation et réinsertion des anciens rebelles», a martelé l’ambassadeur du Portugal en RDC tout en ajoutant que c’est une tâche vraiment complexe.

Il a poursuivi en soulignant que pour aboutir à la paix en RDC, il faudrait que tous les pays de la région s’engagent dans la mise en œuvre de l’Accord d’Addis Abeba. Dans ce contexte, la RDC a fait des progrès considérables qui ont été reconnus  récemment par les Envoyés Spéciaux pour les Grands-Lacs. «  Avec la paix, les conditions sont réunies pour que la RDC puisse s’engager dans la voie du développement. C’est une étape très importante qui s’ouvre à ce pays, après des décennies de guerres et de violations des droits de l’homme. Et nous souhaitons que toute la population puisse bénéficier d’un développement économique et social, d’une cohésion nationale et l’enracinement de la démocratie », a-t-il fait savoir.

Rétrospective sur la présence du Portugal en Afrique 

Profitant de cette occasion, Côrtes-Real a rappelé à l’assistance que la présence du Portugal en Afrique reste incontournable depuis que les premiers navigateurs portugais étaient partis à la découverte de nouveaux océans et continents il y a presque six ans. Et les racines historiques de cette présence avait permis aux Portugal d’établir des liens culturels, politiques et économiques avec plusieurs pays d’Afrique, le Brésil et Timor Lest. Ayant comme patrimoine la langue portugaise, l’ambassadeur du Portugal a fait savoir qu’ils sont tous réunis dans la communauté des pays de Langue portugaise (CPLP en sigle), qui partage des principes et des valeurs de la gouvernance, de la démocratie et du respect des droits de l’homme. « L’intérêt pour la CPLP n’a cessé d’augmenter au cours des dernières années et il y a actuellement un certain nombre d’Etats africains qui ont été acceptés en qualité  d’Observateurs Associés. Avec tous ces pays, nous sommes fiers d’avoir construit non seulement des liens culturels, mais surtout une relation  mûre basée sur la fraternité entre les peuples », a-t-il martelé.

Il a également confié qu’ici au Congo comme ailleurs, les Portugais arrivent à s’intégrer sans peine  et de façon tout à fait naturelle dans les pays d’accueil.

Perside DIAWAKU.  

Leave a Reply