Journée de l’Enseignement National : Hier, les écoles ont ouvert leurs portes aux parents

Elèves de Collège Boboto à Kinshasa, lors d'un séminaire sur la CPI. A Kinshasa, les écoles ont été invitées – hier mardi 29 avril 2014 – à ouvrir leurs portes aux parents de leurs élèves et aux différents partenaires éducatifs. Objectif : leur permettre de voir, de palper et de jauger la formation que leurs rejetons reçoivent au jour le jour, particulièrement en ce qui concerne les options techniques. Ces options permettent à leurs finalistes une intégration aisée dans le circuit économique et professionnel. Cette « Journée écoles portes ouvertes » a été initiée et instituée depuis 2009 par le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (E.P.S.P.) pour davantage sensibiliser l’opinion aux avantages des options techniques et impliquer les parents dans la formation de leurs enfants en leur permettant d’avoir une idée exacte de ce qui les attend à la fin de leur cycle de formation.

            Depuis son institution, la «Journée écoles portes ouvertes» est organisée chaque année le 29 avril, à la veille de la « Journée de l’Enseignement National». En vue d’atteindre les buts visés, les trois directeurs provinciaux des provinces éducationnelles de l’EPSP – Kin/Ouest, Kin/Centre et Kin/Est – ont instruits leurs écoles pour qu’elles invitent les parents à ces visites très instructives. Une douzaine d’écoles ayant des sections techniques ont été ciblées pour aider à visualiser l’état de l’enseignement technique à Kinshasa. Il s’agit, pour la province éducationnelle de l’EPSP/Kin-Ouest, de l’ITI-Gombe, du Lycée Technique de la Gombe, de l’ITI-Bumbu, de l’ITP-Ngaliema, du Lycée Mgr Dr Shaumba. La province EPSP/Kin-Centre a présenté le Lycée Toyokana, du Lycée Technique de Matonge et de l’EPROBA (Ecole professionnelle du bâtiment). Enfin, l’EPSP/Kin-Est a aligné l’ITI-Masina, le C.S. Saint Augustin à Limeté et l’ITA-Mombele.

Lycée Mgr Dr Shaumba : un effort permanent pour promouvoir l’enseignement technique

            Pour se rendre compte de la réalité de cette journée, Le Phare s’est rendu au Lycée Mgr Dr Shaumba, dans la commune de la Gombe. Une école qui possède un total 1.800 élèves et 37 classes. Elle organise plusieurs options dont le Secondaire général ; la Chimie/Biologie ; la Commerciale et Administrative ; la Coupe et Couture ; la Nutrition et le Latin-Philosophie. Le préfet de cet établissement scolaire, Bomo Masebe a dit n’attendre pas cette échéance pour inviter les parents à l’école et il les rencontre régulièrement. Toutefois, il s’est déclaré très satisfait de cette initiative qui vise à vulgariser l’enseignement technique. Il s’est dit d’accord avec la politique du ministre de l’EPSP qui, dans son message du 30 avril 2014, a épinglé l’urgence de doter le pays des techniciens d’exécution et des ouvriers qualifiés en transformant – entre autre – des écoles de l’enseignement général et normal en écoles techniques et de formation professionnelle à travers le pays. Pour lui, le ministère de l’EPSP est condamné à réussir cette transformation dans l’intérêt de notre jeunesse. Les investisseurs trouveront ainsi sur place une main d’œuvre qualifiée prête à contribuer au développement du pays.

            La visite à la section Coupe et Couture et Nutrition a montré les grands efforts – machines, frigidaires, surfileuses,  etc. – consentis pour le développement de ces options techniques. En outre, l’extension des classes prouve la volonté des responsables de l’école d’aménager l’espace pour que les élèves étudient dans de bonnes conditions.

SAKAZ

Leave a Reply