Joseph Kabila a déclaré ses avoirs

« Le président réélu, Joseph Kabila Kabange, a déclaré ses avoirs dans les délais constitutionnels… ».  Le ministre de la Justice et Droits humains, Luzolo Bambi Lessa, a confirmé, hier lundi 23 janvier 2012 sur le plateau de la télévision nationale(RTNC), peu avant le match Gabon-Niger, que le Chef de l’Etat avait déjà fait cette démarche qui, selon ses propres propos, «entre dans le cadre de la transparence dans la gestion et de la bonne gouvernance de la République ». 

Sans dire précisément quand Joseph Kabila l’a fait, le ministre de la Justice a néanmoins indiqué que si le président réélu qui avait prêté serment le 20 décembre dernier ne l’avait pas fait dans les 30 jours après son entrée en fonction, il aurait été considéré comme démissionnaire, conformément à l’article 99 de la Constitution.

Il faut aussi noter que l’inquiétude commençait à gagner le microcosme politique national du fait que rien n’avait été annoncé en ce sens alors que l’échéance arrivait à  terme. L’annonce faite ce jour par le ministre Luzolo devrait donc apaiser les esprits.
Toutefois, il sied de rappeler que cette disposition constitutionnelle a été superbement ignorée par beaucoup d’élus (sénateurs, députés nationaux et provinciaux toutes tendances confondues) de la dernière législature ainsi que les mandataires publics, au moment où dans les pays de vieille démocratie le respect de cette ordonnance est une condition sine qua non avant toute prise de fonction.

Tshieke Bukasa

Leave a Reply