José Endundo annonce un système de surveillance par satellite des ressources naturelles et des sites d’observation de la RDC

José Endundo Bononge, ministre de l’Environnement, Conservation  de la nature et Tourisme a réceptionné ce lundi 01 mars 2010, le deuxième lot de véhicules destinés à son ministère, des mains du directeur commercial du concessionnaire Afrima/Rd Congo.

Ce lot est composé de sept jeeps et de quatorze camionnettes double cabine, toute de  marque Nissan. La cérémonie de remise de ces véhicules a eu lieu dans les installations du Jardin botanique de Kinshasa, et ce, en présence du Secrétaire général  et de nombreux cadres de ce ministère.

Dans la répartition de cette livraison, les sept jeeps sont affectées  au cabinet du ministre, tandis que les camionnettes sont destinées à la Coordination provinciale de la ville de  Kinshasa (Funa, Tshangu, Lukunga et Mont-Amba) et aux autres coordinations provinciales. De manière générale, cette acquisition initiée par José Endundo, vise à faire participer la population à la visibilité des actions de ce ministère. Cela, afin de permettre au ministère d’assurer un meilleur contrôle des ressources et un meilleur déploiement des équipes sur le terrain.

Très décontracté, devant les agents de son ministère, José Endundo a précisé que le lot de véhicules reçu à ce jour, fait partie d’un lot de 39 véhicules commandés par son ministère, grâce aux efforts consentis par les partenaires au développement, principalement  la Banque mondiale et l’Union européenne.

Cependant, a indiqué le ministre de l’Environnement, outre le fait que le chef-lieu  de chaque province va bénéficier d’une unité roulante, une prime particulière est accordée aux trois provinces forestières : Province Orientale, Equateur et Bandundu, qui vont bénéficier chacune de 6 camionnettes pour  chaque district.

Parmi d’autres innovations à venir, le ministre a annoncé pour raison d’efficacité,  la mise en service très prochainement d’un système de surveillance par satellite  pour permettre une gestion efficiente des ressources naturelles de la Rd Congo et des sites d’observation.

« Nous voulons un  ministère totalement opérationnel du point de vue de la protection de l’eau, de la biodiversité et de la qualité de vie des Congolais », a déclaré le patron de l’Environnement. Dans la foulée, José Endundo  s’est engagé avec l’aide des partenaires au développement à  donner un peu plus de  cran  à son ministère, notamment la réfection et  la réhabilitation de tous les jardins botaniques et zoologiques du pays, la construction de deux  immeubles pour abriter tous les services du ministère.

S’agissant du Jardin botanique de Kinshasa en pleine réfection, José Endundo a  annoncé la fin des travaux et son ouverture au public pour le mois de juin.

  A.Vungbo

Leave a Reply