Jacques MBADU signe son retour au bercail

Jacques-MbaduLe siège social du PPRD et ses alentours situés au croisement des avenues Batetela et Pumbu à Gombe étaient noir de monde hier dès 10 heures de la journée. Des calicots, pancartes, effigies en l’honneur de l’autorité morale de ce parti aux couleurs vives et bigarrées collées tout au long de la longue clôture entourant cet immeuble tout comme sur les arbres et les murs aux côtés des groupes folkloriques et d’animation rivalisaient d’ardeur et d’ingéniosité par des chansons et autres messages en l’honneur du Raïs. Une atmosphère prémonitoire d’un évènement politique de grande envergure, notamment une matinée politique ou un accueil d’un invité de choix, a indiqué un habitué de ces lieux.

 En effet, vers 12 heures 30, une « grosse cylindrée » de couleur blanche fait son entrée dans la cour de ce siège et c’est Jacques MBADU Nsitu, actuel gouverneur du Bas-Congo, qui en sort avant de monter à pas rapides vers le deuxième niveau où se trouvent le bureau du secrétaire général de ce parti et la salle des réunions.  Bien avant lui, l’on avait remarqué l’arrivée tour à tour de hautes personnalités de ce parti, dont entre autres le sénateur et ancien ministre des Affaires Etrangères Léonard She Okitundu, l’ancien vice-premier ministre Adolphe LUMANU, l’ancien ministre Toussaint TSHILOMBO Send, l’ancien vice-premier ministre Emile BONGELI, AUTSAI, l’ancien gouverneur de la Province Orientale, Mme Carol AGITO, ADG de la SONAS, et bien d’autres.

 Réunion à huis clos

      Il s’en suivra une réunion à huis clos pendant plus de trois heures, dans la grande salle, entre la délégation du gouverneur Jacques MBADU et les hauts responsables du Bureau Politique du PPRD sous la direction de leur secrétaire général, l’honorable Evariste BOSHAB. C’est le professeur Emile BONGELI qui a eu l’honneur de livrer à la presse l’essentiel de cette rencontre en ces termes : « Après s’être présenté en qualité de personnalité indépendante lors des élections sénatoriales de 2007 et législatives de 2011, Jacques MBADU a jugé en âme et conscience de rentrer au bercail pour reprendre sa place au sein de sa véritable famille politique qu’est le PPRD ».  Quant à l’intéressé lui-même, qui était pour la circonstance entouré de sa délégation dont particulièrement son épouse qui a récupéré, il y a près de deux mois,  le siège de député laissé vacant par son mari après son élection comme gouverneur de la Province du Bas-Congo, il s’est réservé de tout commentaire.

 Un retour attendu depuis longtemps

 Selon un acteur politique Ne Kongo et membre de l’opposition, ce retour au bercail de Jacques MBADU était attendu depuis longtemps, dès lors que pour se présenter à l’élection du gouverneur de la Province du Bas-Congo en 2012, il avait négocié et obtenu un ticket avec Atou MATUBWANGA, l’un des membres influents de « l’Alliance pour le Renouveau du Congo » (ARC) présidé par Olivier KAMITATU, un parti membre de la Majorité Présidentielle depuis 2005. De même, grâce à diverses actions politiques en quinze mois de gestion, Jacques MBADU est parvenu à renverser la donne politique régionale en réussissant, contre toute attente, un accueil chaleureux pour Joseph KABILA, son épouse ainsi que de nombreuses personnalités de la MP lors de leurs diverses tournées dans le Bas-Congo. Une province qui avait pourtant largement voté pour Jean-Pierre BEMBA d’abord en 2006 et ensuite pour Etienne TSHISEKEDI en 2011.

                                                           F.M.

Leave a Reply