Ishasha envahi par les FDLR

La situation est très confuse dans la localité d’Ishasha, au Nord-Kivu, où il est fait état de son occupation, depuis le samedi 28 juillet 2012, par des troupes des FDLR (Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda). Selon une source qui a confirmé l’information au Phare, les assaillants ont attaqué une position sans défense.
Ces rebelles rwandais ont certainement profité du relâchement de la traque qu’exerçaient sur eux les FARDC, présentement occupées à combattre les mutins du M23 sur plusieurs fronts au Nord-Kivu, pour réussir leur coup.

L’occupation militaire d’Ishasha par cette force négative étrangère, au sein de laquelle le pouvoir de Kigali est en train d’injecter d’anciens miliciens Hutu démobilisés, rapatriés puis « recyclés », constitue la preuve de leur connexion avec les hommes de Ruzandiza « Sultani Makenga ». Ce coup fourré dans le dos des FARDC balaie du coup les allégations des autorités rwandaises selon lesquelles il existerait des complicités entre l’armée congolaise et les FDLR. C’est aussi la preuve que ces miliciens génocidaires n’ont jamais constitué une menace pour la paix du Rwanda. Bien au contraire, ils s’illustrent par des actes de terrorisme dans les villages et localités de la RDC, dès qu’ils constatent l’absence des FARDC ou leur présence insuffisante quelque part au Nord ou au Sud-Kivu.
Selon des sources sécuritaires congolaises, la localité d’Ishasha ne va pas rester longtemps entre les mains des « agresseurs ». La contre-offensive est en train de s’organiser pour sa reprise imminente par les troupes loyalistes.


KIMP

Leave a Reply