INSS : près de 6,5 millions de dollars pour réhabiliter l’hôtel Congo Palace

Pour renflouer ses caisses, l’Institut National de Sécurité Sociale chapeauté par Agnès Mwad Katang directeur général ad intérim a procédé à la signature d’un protocole d’accord avec la société chinoise de construction Zhengwei Technique Corporation (SZTC en sigle) pour la réhabilitation et la rénovation de l’immeuble abritant l’hôtel Congo Palace à Kisangani, chef-lieu de la Province Orientale.

            La cérémonie de signature a eu lieu, hier le mercredi 21 mai 2014, à la direction générale située sur le boulevard du 30 juin dans la commune de la Gombe. Elle a connu la présence du ministre de tutelle, Modeste Bahati Lukwebo, de l’Emploi, Travail et de la Prévoyance Sociale.

            L’hôtel Congo Palace qui était considéré comme la vitrine de la ville de Kisangani, est dans un état de délabrement avancé. Cela est dû aux différentes guerres qu’a connu cette ville. A cet effet, le coût global des travaux de réhabilitation et de rénovation s’élève à 6. 434 .076 dollars américains, a soutenu Agnès Mwad. Notons que, c’est sur  fonds propres que l’Institut National de Sécurité Sociale finance ce projet de réhabilitation.

            Selon les clauses du contrat, les travaux d’aménagement seront exécutés dans une durée de six mois par Sztc, celle-là même qui  avait construit le bâtiment qui abrite la direction générale de l’Ogefrem à Kinshasa.

            S’adressant aux parties signataires, le ministre de tutelle les a invitées à respecter chacune les clauses du contrat pour que les travaux se terminent dans le délai. Il a tout de même encouragé l’initiative qui cadre avec la politique du pays. Il a, en outre, fait savoir que cet investissement est très important dans la mesure où il va augmenter  les recettes de l’Inss.

            La directrice générale de cette institution, Agnès Mwad, a souligné que le conseil d’administration a inscrit au budget de l’exercice en cours, un certain nombre de projets immobiliers concernant notamment la réhabilitation et la rénovation de l’immeuble abritant ledit hôtel. Elle a souligné que l’INSS a respecté les procédures prescrites par les dispositions légales relatives aux marchés publics. L’appel d’offre a été lancé au mois d’octobre 2013 pour recruter l’entreprise devant assurer les travaux.

            Certes, les institutions internationales œuvrant dans le domaine de la sécurité sociale ont toujours considéré que l’investissement immobilier est le plus sûr qui puisse garantir la réhabilitation des fonds de pension. Telle est d’ailleurs la raison majeure de l’INSS d’investir beaucoup d’argent dans l’immobilier.

            Nous osons croire qu’avec ce montant de 6. 434 .076 dollars américains, cet hôtel va désormais  répondre aux standards internationaux afin que les recettes soient plus importantes de manière à lui permettre à remplir correctement ses obligations à l’égard de ses affiliés.

Dorcas NSOMUE  

Leave a Reply