Inauguration de trois mini réseaux hydrauliques construits par le SNHR : les habitants de Misele, Masamuna et Mikala s’impatientent

Direction technique de l’administration du Développement Rural, le Service National d’Hydraulique Rurale(SNHR), vient de boucler les travaux de construction de trois mini réseaux hydrauliques dont deux dans la province de Bandundu à Misele et à Masamuna et un dans la partie Est de Kinshasa, précisément à Mikala II dans la commune de la Nsele. Une première pour ces milieux ruraux  et péri urbains. Ces ouvrages financés intégralement par le Gouvernement congolais viennent de mettre fin au calvaire des compatriotes habitant ces coins quant à leur accès à l’eau potable. Ainsi, à leur inauguration par les autorités tant nationales que provinciales, plus de 80.000 âmes seront desservis en eau potables et donc à l’abri des maladies d’origine hydrique.

En effet, les habitants de ces cités souhaitent la mise en service rapide de ces réalisations de SNHR et ne voudraient en aucun cas connaitre du retard comme ce fut le cas avec les mini réseaux de KOLOKOSO et de PONT KWANGO où la population avait attendu plusieurs mois avant de voir ces ouvrages être mis au service alors que tous les travaux avaient déjà pris fin. Néanmoins, ils remercient d’ore et déjà l’initiateur de la « Révolution de la modernité » Joseph KABILA KABANGE, le Gouvernement de la République par le truchement du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural  Jean Chrysostome VAHAMWITI et de son collègue des Ressources Hydrauliques et Electricité Bruno KAPANJI ainsi que le Directeur National de SNHR  l’Ir Georges KOSHI GIMEYA pour ce denrée vital.

Travaux réalisés

            Pour le poste d’Etat de MISELE, le SNHR a effectué un forage de 58,96 m et placé une pompe immergée à 56 m. Un mini réseau de 1.376 m, 4 bornes fontaines à 2 robinets, une tour métallique de 10m sur laquelle est placé un réservoir de 20 m3 ont été construits.  Le debit enregistré ici est de 8m3 par heure. Pour le fonctionnement du réseau, le SNHR a prévu un groupe électrogène de 50KVA avec un abri métallique. Ces infrastructures vont desservir une population estimée à plus au moins 25.000 habitants.

            Un réseau de 2 km, 8 bornes fontaines à 2 robinets chacun, une tour métallique de 10 m, un réservoir de 20m3, un groupe électrogène de 50 KVA avec abri métallique, un forage de 154m avec une pompe immergée calée à 152m sont là les réalisations de SNHR au bénéfice de plus de 35.000 âmes. Le SNHR entend également utiliser un ancien réservoir placé par un député national au même site.

            A Mikala, c’est une population de plus de 20.000 personnes qui bénéficie de ces infrastructures. Pour ce faire, le SNHR  a recouru à un réservoir de 108 m3 placé sur une tour de 10 m. Un réseau de  3km, 11 bornes fontaines à 2 robinets chacun, un groupe électrogène de 50 KVA avec abri métallique, un forage de 87m avec pompe immergée sont prêts à fournir de l’eau à ces compatriotes.

            Il sied de signaler que le SNHR est présentement en train de construire 4 autres mini réseaux dont 3 à MANONO au KATANGA et un dans la province de MANIEMA.

Tshieke Bukasa

Leave a Reply