FARDC : l’Inspectorat général et l’Auditorat général renforcent leur collaboration

fardc-goma « Créer une structure de passerelle entre l’inspectorat et l’Auditorat Général, pour faciliter la communication entre les magistrats et les inspecteurs des FARDC», c’est la recommandation principale de l’atelier qui a réuni les experts de l’inspectorat général et l’Auditorat général du 29 au 30 juillet 2014 dans la salle de conférences de l’Immeusec. A en croire le communiqué final délivré à cet effet, « Renforcement de la synergie et de la collaboration entre l’Inspectorat général et l’Auditorat général », était le thème de ces assises.

 

Ces deux jours de réflexion avaient pour objectif de comprendre le rôle de chacun et consolider la synergie qui existe entre les actions concurrentes et complémentaires de ces deux institutions.

L’Inspectorat général et l’Auditorat général ont organisé cet atelier avec le soutien d’EUSEC RD Congo, la mission de Conseil et d’assistance en matière de réforme du secteur de sécurité dans le domaine de la défense.

L’inspectorat général des Forces armées a pour mission de contrôler l’application des lois, des règlements et des directives et instructions relatives au fonctionnement des FARDC. La justice militaire est la garante de l’action légale et régulatrice du pouvoir judiciaire en milieu des forces armées. Ainsi, pendant deux jours, les participants ont distingué le rôle et les attributions de la police judiciaire et la coopération qui existe entre l’Officier de Police judiciaire (OPJ) et l’Officier du Ministère public (OMP). Cette rencontre a aussi permis d’identifier les causes éventuelles de conflits entre ces institutions étatiques.

La mission EUSEC RD Congo met à la disposition du ministère de la Défense et des Anciens Combattants, de l’état-major général, de l’Etat-major de la Force terrestre et de l’inspectorat général, des experts qui travaillent avec les cadres des FARDC en vue de constituer des équipes capables de porter la réforme sur l’ensemble du pays.

Cet atelier de renforcement de capacités entre l’Inspectorat général et l’Auditorat général s’inscrit dans le cadre du Programme d’action élaboré et signé conjointement par le Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants (MDNAC) de la République Démocratique du Congo, et la mission EUSEC RD Congo en janvier 2010. Ce programme d’action, renouvelé annuellement, soutient la mise en œuvre du Plan de Réforme de l’Armée (PRA), tel que défini par les autorités congolaises.

TshiekeBukasa

Leave a Reply