Expérimentation de la police de proximité : le CSRP récolte l’appropriation de la population congolaise

Reunion CSRP 1Le Comité de suivi de la réforme de la police a présenté hier jeudi 17 octobre 2013, le 2ème rapport global  de suivi-évaluation de l’expérimentation de la police de proximité dans les provinces-pilotes, à Kinshasa, Matadi, Ituri, Bukavu et Kananga.. La cérémonie pleine de symboles et de solennité a permis à cette structure-conseil du gouvernement de dévoiler son évaluation sur l’évolution de la mise en œuvre de la police de proximité, et de recueillir quelques recommandations des parties prenantes sur la poursuite de ce processus de la réforme de la police. De l’avis général, cette expérience enrichissante s’est avérée concluante puisque les bénéficiaires des services de cette police se disent tous satisfaits et souhaitent qu’elle soit étendue et renforcée dans d’autres provinces, de manière à ce que l’on puisse dispose en RDC, d’un seul service de police répondant aux besoins sécuritaires de la population congolaise avec professionnalisme, et surtout dans le respect des droits de l’homme, reflétant la vision de la société civile.

Ce 2 ème rapport, comme l’a indiqué le général Michel Elesse Yombentole,  se concentre surtout sur les changements constatés dans le comportement des policiers et la relation entre la population et les policiers, reconnaissant par la suite que l’objectif du gouvernement assigné dans son Plan quinquennal de la réforme de la police, est d’étendre ce mode de fonctionnement de la police à tous les commissariats à travers le pays avant la fin de son mandat. Pour répondre à cette attente, le secrétariat  exécutif du CSRP s’attend à une large appropriation des enjeux de la réforme de la police en général, et de la police de proximité, en particulier, mais aussi obtenir une prise de conscience de la responsabilité partagée entre la police, la population et les autorités, face aux questions de sécurité qui se posent au quotidien. L’on espère que les acteurs des médias et de la société civile sensibilisés sur la doctrine de la police de proximité en RDC, reposant sur les 3 p ( proximité, partenariat et prévention) et les 3 R ( Résolution des problèmes, redevabilité et respect des droits de l’Homme), seront capables de relayer ces informations sur toute l’étendue du territoire national. Aussi le souhait de cette structure-conseil du gouvernement, est de voir toutes ces communications susciter un enthousiasme de la population pour faire émerger progressivement des amis de la réforme. Ce qui contribuera au plaidoyer, face aux défis de la mise en œuvre.

Au cours de cette réunion, la doctrine de la police de proximité a été abondamment expliquée à travers un documentaire animé par le commissaire supérieur Daniel Makakuna, expert du CSRP pour la police de proximité, complété par les interventions de Mme Betty Mweya, et M. Kopa, experts Société civile du CSRP, qui se sont étendus sur les missions, les objectifs de la police de proximité, ainsi que sur l’évaluation effectuée sur le terrain. Un éclairage particulier a été apporté par le commissaire supérieur principal Dominique Mandjenga, expert réforme de la police du CSRP et Siadi Matonsi Johnny, expert en matières légales et réglementaires.  Aujourd’hui, on ne peut que saluer le travail abattu par l’équipe des experts du CSRP sous la direction du général Michel Elesse, avec l’appui des partenaires techniques et financiers, au nombre desquels on peut citer la Mission Eupol RD Congo, le Programme SSAPR de la coopération britannique, l’Union européenne, le PNUD, la Police de la Monusco, et tant d’autres.

Lors du débat, à l’insuffisance des effectifs des policiers formés dans ce mode de travail, et au problème de la défection de quelques éléments, et de difficultés de fonctionnement dû au manque d’équipement, tout comme au changement attendu de tous les policiers, les experts ont répondu qu’à la lumière des questions soulevées, le CSRP se retrouvera avec ses partenaires pour répondre à ces préoccupations qui témoignent de l’intérêt de la population à obtenir les changements de mentalité et de comportement des policiers en RDC.

J.R.T.

Leave a Reply