Examen d’Etat 2013 : le GO ce lundi

exetat_2011_nordkivuLa session ordinaire de l’Examen d’Etat 2013 (aussi nommée 47ème session ordinaire de l’Examen d’Etat) démarre effectivement ce lundi 24 juin 2013. Elle va prendre quatre jours et ira ainsi jusqu’au jeudi 27 juin 2013. Cette assurance a été donnée hier dimanche 23 juin 2013 aux finalistes et à leurs parents par le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (E.P.S.P.), Maker Mwangu Famba, à l’issue d’une visite d’inspection effectuée dans un centre d’examen d’Etat nommé «Prince de la paix» au quartier Mazal, dans la commune de Ngaliema. On rappelle que le ministre de l’E.P.S.P. ne se contente plus des rapports lui fournis par ses collaborateurs. Autant que cela est possible, il préfère vérifier personnellement ces correspondances par une descente, même improvisée sur terrain, pour comprendre les réalités qui lui sont décrites. Selon ses conseillers, cette méthode lui permet de se faire une religion et de confirmer ou d’infirmer la confiance faite à ses collaborateurs nationaux ou provinciaux.

            En arrivant dans ce centre de la périphérie de la capitale que lui-même avait choisi parmi une centaine de centres qu’on lui avait proposés, le ministre a eu l’agréable impression de trouver que tout était prêt pour l’accueil des candidats. Les bancs étaient déjà arrangés et numérotés pour faciliter la mise en place des candidats ; lesquels – selon le chef de ce centre d’examen «Prince de la paix» – avaient déjà participé à une répétition générale de classement dans les salles d’examen le samedi 22 juin 2013. Il est prévu pour ce centre un total de 503 candidats dont 263 filles (52,3%) et 240 garçons (47,7%). Le candidat le plus âgé est une fille (25 ans) et le moins âgé (17 ans) est également une fille. Plusieurs options sont regroupées dans ce centre, parmi lesquelles figurent la Bio-Chimie, la Coupe et Couture, la Commerciale-Informatique ; le Latin-Philo, la Pédagogie générale, etc.

            Expliquant la motivation de cette visite d’inspection, Maker Mwangu a souligné sa volonté de s’assurer que toutes les conditions étaient réunies pour la passation de cette session ordinaire de l’Examen d’Etat 2013. Etant à Kinshasa, il a voulu, a-t-il dit, le faire dans ce lieu qui est pris pour l’exemple. Il a aussi assuré que tout était fin prêt pour cette passation sur l’ensemble du territoire national et que les parents envoient tous les finalistes du secondaire passer leurs épreuves le lundi 24 juin 2013. Les mêmes assurances ont également été données, pour le Nord-Kivu, aux candidats de l’Examen d’Etat et à leurs parents. En collaboration avec la Monusco, ces candidats ont été regroupés dans des centres où les intervenants, les candidats et le matériel sont sécurisés. Une fois de plus, le ministre a souligné la grande valeur citoyenne de ces épreuves qui, de tout temps, ont toujours été un ciment pour la Nation congolaise.

SAKAZ

Leave a Reply