Examen d’Etat 2010 : 440.673 candidats à la session ordinaire

Au total, 440.673 finalistes du cycle secondaire et professionnel et autodidactes ayant réussi à l’épreuve préliminaire sont attendus ce lundi 21 juin 2010 dans 1.248 centres de l’Examen d’Etat 2010, répartis sur l’ensemble du territoire national de la Rd Congo. Maker Mwangu Famba, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (E.P.S.P.) s’est saisi de cette occasion pour effectuer dans la matinée d’hier dimanche 20 juin 2010, une visite éclair dans deux centres – l’un à Kinshasa et l’autre dans le Bas-Congo – pris comme échantillon, pour s’assurer de la bonne organisation de cette 44ème session ordinaire de l’Examen d’Etat.

Accompagné de Prosper Luthuli Gay, l’Inspecteur général de l’Epsp et d’autres experts de son cabinet, le ministre a visité les Centres « Mater Dei » (une école conventionnée catholique), au quartier Kimbondo, à Mont-Ngafula et « William Booth » (une école conventionnée salutiste) dans le territoire de Kasangulu, dans le Bas Congo. Un jour avant la passation de cette session, le ministre et sa suite ont été agréablement surpris de trouver les dispositions d’accueil des candidats terminés : les salles des classes balayées, les bancs arrangés dans un ordre précis et numérotés pour faciliter le placement des candidats, les listes des candidats affichées, etc. Les deux chefs de centre et leurs collaborateurs se tenaient prêts à accueillir dans l’après-midi les candidats orientés vers leurs centres en vue de recevoir les derniers conseils pratiques et faire une ultime  répétition générale.

Pour réussir : avoir bien assimilé ses leçons et garder le calme et la confiance en soi

S’adressant à quelques élèves finalistes trouvés sur place, dans l’enceinte du Centre William Booth, Maker Mwangu les a exhortés à garder confiance en eux-mêmes et à garder aussi leur calme, car tout élève qui a bien appris ses leçons, doit réussir.  D’ailleurs, note-t-il, les statistiques des années antérieures montrent un réel progrès dans la réussite des candidats du Bas-Congo. Mais cette année, il espère qu’il y aura 100% de réussites. A ce stade, le ministre a félicité ses collaborateurs provinciaux qui ont su respecter sur le terrain, les instructions de la hiérarchie. Il est ainsi convaincu que les épreuves se dérouleront normalement dans tous les centres.

Les deux inspecteurs, chefs de centre – Mombo Tshumbu à Mater Dei et Makabi Kayenge à William Booth – ont exprimé à tour de rôle leur détermination à faire passer correctement cette session d’examen. Makabi Kayenge a toutefois noté qu’il y a des élèves qui viennent de loin – environ 80 km du centre – pour venir passer leur session. Les dispositions sont prises au niveau du centre pour les garder sur place pendant les quatre jours d’examen. Notons qu’à elle seule, la Ville-Province de Kinshasa présente à cette session 98.228 candidats, toutes options confondues. 

SAKAZ

Leave a Reply