EPSP : Maker Mwangu remet un bus de FPEN aux enseignants

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (E.P.S.P.), Maker Mwangu Famba, a remis un grand bus (Tata) à la Mutuelle des enseignants de l’Epsp (MESP) pour faciliter le transport des agents de cette structure. Ce bus est un don du Fonds de promotion de l’Education National (F.P.E.N.), une structure publique, créée par un décret présidentiel en 2006, ayant pour objectif de rechercher des ressources extrabudgétaires pour promouvoir l’Education nationale dans notre pays. Pour le ministère de l’Epsp comme pour les responsables du FPEN, la santé demeure un paramètre incontournable pour une meilleure promotion de l’éducation. Une brève mais significative cérémonie s’est tenue à cette occasion dans la cour de l’Institut de la Gombe, à quelque mètres du siège de la MESP, dans la commune du même nom.

Prenant la parole à cette occasion, Florentine Soki Fuani Eyenga, directeur général du FPEN, a remercié le ministre d’avoir bien voulu participer à cette cérémonie de remise d’un bus à la mutuelle des enseignants de son ministère. C’est ainsi qu’elle a mis à profit sa présence pour le féliciter pour sa reconduction au sein du gouvernement de République et à la tête de ce ministère. Elle a affirmé que le FPEN, conformément à ses prérogatives, ne ménagera aucun effort pour appuyer l’action du gouvernement dans le cadre du Chantier Education. Toutefois, elle a rappelé que le décret créant cette institution lui a donné plusieurs sources de fnancement pour lui permettre de mieux assumer son objet social, malheureusement il n’y a que les quotités minerval au niveau de l’Epsp et de l’Esurs (Enseignement supérieur, universitaire et recherche scientifique) qui sont disponibles et liquides.
 
Le ministre conseille la bonne gestion de la mutuelle pour qu’elle se prenne en charge
Pour Mme Soki, c’est très peu comme recette pour permettre au FPEN d’atteindre ses objectifs et promouvoir l’Education. Elle s’est ainsi félicitée de l’initiative du ministre de convoquer un atelier de ré -visitation des textes fondateurs de FPEN pour le doter des moyens à même de lui permettre d’atteindre facilement ses objectifs. Et, elle a souhaité qu’un tel atelier se tienne dans la première quinzaine du mois de juillet prochain. Enfin, elle a recommondé à la mutuelle de gerer ce bus en toute transparence et responsabilité, tout en rappelant l’expérience malheureuse à cause de la mégestion de trois bus affectés auparavant au transport des enseignants.
Dans son mot de circonstance, Maker Mwangu a souligné l’importance de la cérémonie, malgré sa sobriété. Au sujet de l’atelier de révisitation des textes fondateurs du FPEN, il a souhaité que non seulement des responsables de l’Education, mais aussi des fiscalistes puissent y  prendre part. Il a aussi regretté la mauvaise gestion de trois bus/Fpen qu’il avait remis pour le transport des enseignants. Il a conseillé une utilisation rationnelle de celui-ci. Pour terminer, il a recommandé une bonne gestion de la mutuelle qui, à terme, doit apprendre à voler de ses propres ailes et non compter toujours sur les dons. Il a remis les clés au R.P. Ekwa, président du Conseil d’administration de la MESP. Ce dernier a rappelé qu’il a passé environ 25 ans à ne s’occuper que de l’Education. Il est fier de recevoir un bus acheté sur fonds propres et non quémandé auprès des représentations étrangères. 
 
SAKAZ

Leave a Reply