En 2011, Joseph Kabila n’aura aucune alternative crédible en face

En séjour en France, à Paris, au début de ce mois de juin, Alain Lubamba, président de la Fondation qui porte son nom et haut cadre du Parti du Peuple pour le Reconstruction et le Développement (P.P.R.D.) a tenu à rentabiliser ce voyage au profit de son parti. Les échos qui nous parviennent de la capitale française renseignent qu’Alain Lubamba ne s’est pas offert un moment de repos pour faire connaître à ses interlocuteurs la vision du Chef de l’Etat et du PPRD, sur le développement de la Rd Congo. Il a pris aussi des contacts utiles pour sa base de Kabinda, dans la Province du Kasaï-Orientale. Du 04 au 12 juin, non seulement il a accordé des interviews aux Radio et Télévision françaises, mais aussi il a été reçu par certaines autorités de la place. Il a animé une conférence sur l’implication de la diaspora congolaise dans les Cinq Chantiers de la République.

          A son arrivée à Paris, Alain Lubamba a été invité, le 04 juin à la Radio Africa N°1 dans l’émission : « Journal des Auditeurs » d’Eugénie Dieki. Il a réagi, sur  le plateau, sur la  mort du « Grand militant de Droits de l’Homme, Floribert Chebeya » en affirmant que le gouvernement, à travers le Vice-premier ministre, chargé de l’intérieur et la sécurité, Pr. Adolphe Lumanu, a précisé que le Chef de l’Etat est déterminé à ce que toute la lumière soit faite sur cette mort. Et plusieurs pistes d’enquêtes sont ouvertes. En outre, Alain Lubamba a tenu a confirmé la présence de la Rdc au Sommet France/Afrique où il était représenté par un haut cadre en la personne d’Evariste Boshab, président de l’Assemblée nationale.

 

          Le lendemain, dans le cadre de la « Fondation Alain Lubamba » (FAL), il a été reçu par la maire adjointe de la Ville Moisson sur Orge, Mme Mariame Duranton, avec qui il a parlé des échanges culturels entre la jeunesse de Kabinda et  celle de cette ville et l’envoi d’une mission humanitaire à Kabinda l’année prochaine. Le lundi 07 juin, les échanges avec les Asbl de Kabinda, toujours dans le cadre de la FAL, étaient également au menu d’une séance travail avec le directeur du centre Ressource Via le Monde, au Département de Seine Denis à Paris.

 

La Vision du développement de la Rdc de J. Kabila fera qu’il n’aura d’alternative crédible en face, aux élections de 2011.

              Le nouveau sprint du PPRD a été aussi reçu, le 08 juin dernier sur le plateau de la Télévision française Télésud par Louis Keumayou dans son émission : « Entretien du jour ». Répondant à une question au cours de cette émission, ce haut cadre du PPRD a affirmé qu’aux élections de 2011, il  n’y aura pas d’alternatives crédibles face au candidat Joseph Kabila parce que  ce dernier a compris ce que veulent les Congolais et il est en train de réaliser ce que les Congolais attendent depuis plusieurs décennies : constructions des infrastructures à Kinshasa et en provinces ; désenclavement des quatre coins du pays. Il a terminé en montrant que le rêve des Pères de l’Indépendance de faire du Congo un pays toujours plus beau est en train de se réaliser.

          Le Président de la FAL a également été reçu, le 10 juin par  le maire de la Ville-Pantin et la conseillère  municipale déléguée à la coopération décentralisée, Mme Ophélie Ragueneau. La discussion a tourné autour du jumelage entre cette Ville et la Ville de Kabinda. Et le même jour, dans la soirée, il a été reçu au Quai d’Orsay (ministère des Affaires étrangères) par l’ambassadeur  Christian Connan, représentant spécial pour la  coopération dans la Région des Grands Lacs. L’échange a porté sur le projet d’envoi des jeunes volontaires pour le développement dans le CPGEL. Enfin, le samedi dernier, dans l’Ile de France, Ville de Champigny sur Marne, un quartier populaire, il a animé une conférence sur l’implication de la diaspora congolaise dans les Cinq chantiers et projeté un documentaire qui montre J. Kabila sur différents chantiers lancés au pays. A l’issue des débats, Alain Lubamba a souligné devant l’assistance que la Rdc a maintenant un leader qui a une vision pour le développement du  pays. Enfin, il a installé une coordination de la FAL, cellule de base du PPRD/France.

SAKAZ

Leave a Reply