Elections de 2011 : Mwando Nsimba exhorte ses troupes à plus d’ardeur

En prévision des élections de cette année,  l’autorité morale de l’Union Nationale des Démocrates Fédéralistes « Unadef » qu’entouraient les cadres  du comité politique a animé une matinée politique le lundi 1er août 2011 au terrain Ymca, Kalamu. L’adresse de Mwando  apparentée à un réarmement moral  à l’intention de ses troupes intervient peu après la désignation des candidats de l’Unadef, ville de Kinshasa, à la députation nationale.
.Charles Mwando a dit d’emblée qu’il était content de l’échantillon des personnes présentes à l’Ymca. Ces gens constituent un électorat responsable.
Se tournant en direction des potentiels députés,  il a lancée  : « N’ayez pas peur.  Sur terrain, vous vous trouverez en face  d’autres candidats à la carte de visite fournie. Ne vous laissez pas intimider.  Si on n’est pas en mesure de faire face à l’adversité, c’est le moment de se retirer.   
Ce sont ces personnes  qui doivent constituez vos équipes de campagne. En outre, vous avez l’avantage de vivre avec la population »  Et de préciser   qu’ils ont été désignés par leurs bases respectives. Le comité politique national s’est contenté d’entériner les choix de la base. Il a demandé  ensuite aux cadres dont la notoriété se limite au niveau de leurs communes  de s’ouvrir à leurs collègues de la même circonscription électorale. 
 
«Chacun d’entre nous est appelé à accompagner le processus électoral « , a –t-il souligné.
En sa qualité de ministre de la Défense, il a évoqué  le volet sécuritaire. Beau joueur,  il a reconnu la présence de quelques poches d’insécurité. Mais a promis de stabiliser tout le pays d’ici septembre. 
 
L’Unadef fait partie de la Majorité Présidentielle « MP ». On enregistrera certainement des notes discordantes au sein de la MP lors des élections législatives. Toute fois, cela ne doit pas être le cas  en ce qui concerne le scrutin présidentiel.
Dans la foulée, il a fait état de figures de schémas qui vont caractériser le paysage politique d’ici là. L’opposition peut aligner  un seul candidat ou encore aller au combat en ordre dispersé. Pour nous, le défi à relever  est celui de voir le candidat de la majorité gagner au-delà de 50 % pour éviter des querelles  de légitimité.
Beaucoup d’appelés
L’autre temps fort de cette journée a été la présentation des différents candidats par la présidente nationale ai de l’Unadef, Museng Rov .  Près d’une cinquantaine des « poulains » de Mwando Nsimba, provenant  de Lukunga, Tshangu, Mont Amba et Funa vont se lancer dans la bataille d’ici peu.  Comme toujours, on a dénombré très peu de femmes. Les combattants de l’Unadef venant des 24  communes  et positionnés dans des coins bien précis ont crée de l’ambiance ce lundi là. Des groupes folkloriques et de musique moderne ont agrémenté cette matinée politique. Dans le lot des postulants, on a enregistré les noms de Jacko Sayala, Hortense Katasi, Sylvain Maluengo,  Ngalula Lukadi….
 
Jean- Pierre Nkutu

Leave a Reply