Election présidentielle : Tshisekedi lance sa campagne mercredi à Kisangani

Etienne Tshisekedi wa Mulumba, président national de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) va enfin fouler le sol de Kisangani ce mercredi 02 novembre 2011. Il a annoncé lui-même son arrivée au chef-lieu de la Province Orientale à nos confrères de RLTV (Radio Télévision Lisanga), au cours d’un entretien téléphonique. Kisangani va ainsi marquer l’entrée en campagne du plus célèbre opposant congolais, candidat à la magistrature suprême du pays.

Interrogé au sujet de ce qui semblait bloquer son retour au pays, après un séjour de plus de deux mois à l’’extérieur, Etienne Tshisekedi a indiqué qu’il devait finaliser des pourparlers avec l’ANC (African National Congress), un parti membre de l’Internationale Socialiste comme l’UDPS.
S’agissant de sa mobilité à travers le pays, le président national de l’Udps a révélé avoir pris en location trois appareils, notamment un hélicoptère, un jet «présidentiel » et un avion long courrier.
En principe, le problème de transport ne devrait pas se poser lui et sa suite. Son état de santé, a-t-il signalé, est au beau fixe. Les Saint Thomas pourraient s’en rendre compte tout au long de sa campagne.

Son agenda de campagne prévoit des meetings et contacts à Kisangani, Isiro, Buta, Bunia, Butembo, Beni, Goma, Bukavu, Kindu et Kalemie dans un premier temps, avant le retour à Kinshasa. Après une courte halte dans la capitale, il visitera le Bas-Congo, le Bandundu, l’Equateur et les deux Kasaï. Comme promis lors de sa tournée au Katanga, en juillet dernier, il votera à Kabongo, au Katanga.

L’UDPS hier au Stade Tata Raphaël

«Combattantes et combattants pour un Etat de droit, de liberté, de la démocratie et du progrès social ; voici arrivée l’heure du choix pour la concrétisation des idéaux de trente années de lutte. Une lutte menée depuis 1982 par les pères Fondateurs de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (U.D.P.S.) et poursuivie sans relâche jusqu’à ce jour par l’un des leurs, le Président national de l’Udps, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, notre leader. Une lutte qui obligera les gouvernants à rendre compte de la gestion du pays au Peuple. Nous lançons donc cette campagne pour que le 28 novembre 2011, nous puissions, tous ensemble, le porter à la magistrature suprême de notre pays, en reconnaissance de sa lutte héroïque de trente année contre toute dictature et pour un Etat de droit et de la démocratie ». Ces propos sont du secrétaire général de l’Udps, Me Jacquemain Shabani Lukoo, lors du lancement de la campagne électorale de l’UDPS, le dimanche 30 octobre 2911, au Stade Tata Raphaël, dans la commune de Kalamu.

Ces idéaux, a-t-il reconnu, l’ont conduit à rejoindre en cours de route cette noble lutte qu’aujourd’hui rien ne peut arrêter, si ce n’est la victoire finale qui est certaine. Pour lui, ce combat est un rouleau compresseur contre la tricherie, la corruption et toute anti-valeur qui dévalorise le processus démocratique dans notre pays. Il a dit que son parti, l’Udps, cherche le changement pour une gestion transparente du pays et des élections à venir ; et toutes ces raisons l’ont conduit à s’engager, en toute responsabilité, dans ce processus électoral.

Une campagne pacifique, dans l’unité du pays et de l’opposition

Abordant la manière dont son parti envisage la conduite de sa campagne, Me Jacquemain Shabani a souligné que la campagne qu’il venait de lancer, et cela conformément à la volonté du Président national de l’Udps, se doit d’être pacifique et se dérouler dans l’unité, aussi bien du pays que de l’opposition. Il a demandé à tous les combattants de rester vigilant et de traquer, sans concession, toute tricherie et toute duplicité durant ce processus électoral. Concernant l’opposition, il l’a aussi exhorté à rester confiant dans l’avenir, surtout que la victoire de son leader est certaine. Cette unité de l’opposition, a-t-il dit, est chèrement acquise. C’est ici l’endroit, a-t-il également noté, de remercier tous les partis de l’opposition et alliés qui ont fait confiance à Etienne Tshisekedi wa Mulumba, comme candidat commun et unique de l’opposition dans cette élection présidentielle.

Signature du code de bonne conduite jeudi

Le Secrétaire général de l’Udps est revenu sur le déroulement de la campagne pour insister qu’il ne voulait pas d’une campagne vexatoire ou injurieuse et il a appelé tous les combattants à éviter de tomber dans les pièges et les peaux de bananes que les adversaires laissent dans les rues. Il a appelé tout le monde à privilégier la victoire finale. Pour cela, il a annoncé que le jeudi prochain, il ira signer le code de bonne conduite à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Et il a enchaîné en affirmant – en parfaite harmonie avec la foule qui réclamait la libération de tous le combattants emprisonnés – que cela sera l’occasion également de réclamer cette libération sans condition.
Après le lancement de la campagne, les candidats députés nationaux de l’Udps de quatre circonscriptions électorales de la capitale ont été présentés à l’assistance et ont reçu à cette occasion des applaudissements frénétiques.

RSK

Leave a Reply