Eglise catholique : les Supérieurs majeurs célèbrent le jubilé d’or

C’est depuis le 24 janvier 2012 que les Supérieur(es) majeur(es) de la RDC, tiennent leurs assises dénommées « Assemblée plénière » au Centre Nganda de Kinshasa. Cette dernière qui se clôture le 2 février, invite les personnes consacrées à réfléchir sur le rôle que leurs institutions doivent jouer non seulement au sein de l’Église, mais aussi au sein de la société.
Alors que plusieurs questions sont abordées au cours de ces assises, pour cette année cependant, les travaux de l’Assemblée plénière sont essentiellement consacrés au «  Jubilé d’or » (50 ans) des ces deux institutions. Les contenus gravitent donc autour du thème : « Vivre le martyre au quotidien dans la vie consacrée, à la suite du Christ, à l’exemple de la bien heureuse Anuarite ».

Institutions comptant aujourd’hui plus de 200 congrégations, leur mission primordiale consiste à apporter un appui à la formation et l’éducation humaine, spirituelle, sociale et pastorale au sein de l’Église locale et de la société. A en croire ses animateurs, l’appui de ces instituts est une réponse des personnes consacrées aux défis de notre société et de l’Église dans le domaine de justice et paix, de la réconciliation et de l’intégrité de la création.
Il faudrait souligner que les religieux (ses) ont accompli en RD Congo un grand travail dans les lieux d’incarcération, dans les hôpitaux et les maternités, les écoles et autres centres sociaux, les médias, les mouvements familiaux etc.

Ces frères et sœurs consacrés engagés à imiter le Christ, veillent à bannir l’égoïsme, l’arrogance, l’injustice et à proposer une qualité de vie à tous les niveaux. Ce jubilé d’or est  pour la société congolaise tout entière une occasion de réfléchir sur le degré de notre engagement pour la normalisation, l’édification d’un monde juste et vrai. Mais plus encore sur notre volonté et notre disponibilité à devenir de vrais témoins et à vivre notre martyre nous engageant contre la corruption, le pillage, la prédation des ressources naturelles et tout ce qui diminue la personne à tous les niveaux.
Notons que l’ouverture de l’Assemblée par une célébration eucharistique a été présidée par le Nonce Apostolique à la Cathédrale Notre-Dame du Congo le mardi 24 janvier. Une exposition missionnaire se tient à l’esplanade de la cathédrale Notre Dame du Congo depuis du dimanche 29 janvier. La lecture du message adressé aux religieuses et aux religieux de la RD Congo, à la Cathédrale le jeudi 2 février 2012 à 15h00, clôturera le travail de l’Assemblée plénière.

Tshieke Bukasa

Leave a Reply