Education : consensus autour du cours d’initiation aux médias

Il est prévu la clôture, ce matin à treize heures au Centre Béthanie de la  Gombe, de l’Atelier de  l’élaboration des curricula pour les enseignants du primaire et du secondaire sur l’initiation aux médias à l’Epsp. Financé par l’Unesco et avec l’expertise de la structure  « médi@ction » et de l’Omec, ces assises ont réuni   près de cinquante délégués de tous les réseaux de l’enseignement primaire et secondaire de Kinshasa : douze écoles catholiques, six  écoles officielles et protestantes, cinq écoles associées à l’Unesco,  deux écoles salutistes et Kimbanguistes, sept écoles privées et une école musulmane,  des inspecteurs de l’Epsp  ainsi que la direction  du programme scolaire et matériels didactiques. Elles avaient pour objectif de valider des documents pédagogiques permettant l’intégration de l’initiation aux médias dans le programme scolaire.

Vu l’engouement et la fascination des médias dans la formalisation de l’opinion publique, pendant trois jours, les délégués de ces écoles ont réfléchi  autour de questions telles que : que doit être l’éducation aux médias? Qui doit l’assurer? Comment l’intégrer dans les programmes scolaires ? En dehors de l’école, est-ce que les familles ont leur mot à dire? Faut-il que les professionnels y participent et de quelle manière? Quelles stratégies doit adopter le public pour gérer les avantages  et les limites des médias ?

Conscient d’être en retard  par rapport à d’autres pays où ce cours est bien intégré, le plaidoyer de cet enseignement est de permettre aux élèves d’avoir une approche critique des médias afin de devenir des citoyens libres et responsables. Car, ce cours d’initiation aux médias, s’il est validé, représente une opportunité pour que les jeunes exercent leur droit à l’expression qui est l’un des droits fondamentaux de la démocratie tout en acquérant les règles et la déontologie qui s’y apparentent.

Signalons que le plaidoyer en cours fait suite aux bons résultats obtenus par l’expérience concluante de   Médi@ction qui a introduit depuis 2002 cet enseignement dans cinquante écoles  sur les  quatre cent cinquante que compte   réseau des écoles catholiques de Kinshasa.

A.Vungbo

Leave a Reply