Edingwe-Enyele : un triste amalgame

Le catcheur Edingwe est de nouveau visible à Kinshasa depuis quelques jours. Il se débat, surtout dans les médias, pour casser la rumeur qui le faisait passer, depuis la fin de l’année dernière, pour un des otages des insurgés dits Enyele à Dongo. Tout en reconnaissant avoir séjourné à Mbandaka, dans la province de l’Equateur, « Moto na ngenge » ne cesse de clamer à qui veut l’entendre qu’il y avait séjourné, avant les événements que l’on sait, dans le cadre d’un festival de catch.

Organisé par les autorités provinciales, cette manifestation sportive était baptisée « Tournoi de la paix » et avait eu lieu en novembre 2009. Après le chef-lieu de la province de l’Equateur, rappelle celui qui continue de revendiquer le titre de champion du Congo de catch, il avait participé à deux autres festivals de catch, dont l’un à Bumba, et l’autre à Kisangani.

Il en est encore à s’interroger au sujet de l’amalgame fait entre ses passages dans les villes précitées et sa présumée présence au « front » de Dongo, en qualité de féticheur chargé de neutraliser les insurgés.
Fidèle à sa profession, celle de catcheur, il annonce son futur combat contre un adversaire de l’autre rive du fleuve Congo, programmé pour le 05 mai 2010 à Brazzaville.

Laetitia Musesu 
(stg/ Ifasic)

Leave a Reply