E. MUHIYA Lumbu élevé au rang d’ambassadeur de la Paix Universelle

L’honneur a échu Eustache Joseph MUHIYA Lumbu d’être élevé hier au rang d’Ambassadeur de Paix Universelle lors d’une cérémonie haute en couleurs organisée au siège social de cette organisation à Gombe et qui a connu la présence non seulement des dignitaires de cet ordre planétaire mais aussi d’une pléiade d’hommes politiques et de la société civile.

            Cette dignité et cet honneur ont été offerts à cet ancien enseignant de formation et de carrière au regard des œuvres à caractère humanitaire qu’il ne cesse de réaliser en faveur des populations rurales et sinistrées. La toute récente, a indiqué le président de cette organisation dans son discours de circonstances, concerne la livraison de trois wagons de ciment et autres matériaux de construction destinés à la réfection et construction des écoles situées dans la cité de Kongolo et ses environs dans le Nord Katanga. En plus d’un gros camion tout terrain acheté sur fonds propres en Chine et qui servira au transport de ces matériaux et aux travaux de construction. Cela, avant de procéder à la pose de la première pierre d’une école primaire et secondaire située au centre de la cité de Kongolo.

            Il y a peu, le nouvel ambassadeur de la Paix Universelle avait volé au secours des habitants de 40 villages victimes des incendies provoqués par des feux de brousse d’origine inconnue, toujours à Kongolo et ses environs. En apportant des lots de dons constitués des vivres, habits, médicaments et surtout d’un financement de l’ordre de 25 dollars Us par villageois pour la reconstruction de leurs maisons. On rappelle que ces incendies avaient détruit plus de quatre cents maisons situées dans cette partie du territoire national.

            Dans son mot de remerciement, Eustache Joseph MUHIYA Lumbu a d’abord adressé un message de nouvel an au président de la République, dans lequel, il insiste sur un adage bantou qui dit que « construire sans terminer c’est détruire ». Une façon à lui de féliciter celui que l’on appelle l’initiateur du programme des cinq chantiers. Ce pasteur qui est fondateur et représentant légal de l’Assemblée de l’Unité en Jésus-Christ a souhaité bonheur, longévité, prospérité et victoire à Joseph KABILA pour tout ce qu’il entreprend pour le bien du peuple congolais et de tous ceux qui ont choisi ce pays comme leur deuxième patrie. Avant de proclamer que son programme d’action se résume en un vœu, à savoir que le Congo de demain va se fonder sur l’éducation et la foi en Dieu, maître du temps et de l’Univers.                              F.M.  

Leave a Reply