Douanes : bientôt un système vidéo-surveillance en ligne

Le rez-de-chaussée de l’immeuble abritant le siège de la DGDA (Direction générale des douanes et accises), sur le boulevard du 30 juin, fait peau neuve ! Sa rénovation est le fruit de la Convention de prestations de services entre la DGDA de la République démocratique du Congo et l’AUFS (Africa union financial services), le service de la douane Sud-africaine.

C’est le Directeur général de la DGDA, M. Déo Rugwiza, qui a procédé, le vendredi 21 octobre, à l’inauguration de ce rez-de-chaussée rénové en présence du Chairman de l’Aufs, ainsi que des cadres et agents de la douane congolaise.
Premier à prendre la parole, le Chairman de la Douane sud-africaine a fait un bref rappel de la Convention conclue par son organisation avec le gouvernement congolais par le biais de la Direction générale des douanes et accises. D’une durée de trois ans, cette convention bénéficiera à toutes les agences de la DGDA à travers le pays.

Explicitant à son tour les termes de référence de la Convention, le Directeur général de la Dgda a révélé que c’est depuis 5 ans que la République démocratique du Congo représentée par son ministre des Finances et la Société AFRICA UNION FINANCIAL SERVICES (AUFS), avaient signé la Convention de prestations de services, de fourniture et d’installation des équipements et d’un système intégré de surveillance électronique et d’inspection des marchandises et des passagers.
Signée le 15 septembre 2006, cette convention axée sur le programme de réforme et de modernisation douanières n’est entrée en vigueur que le 4 juin 2007.

Hormis la maximisation des recettes, et le renforcement de la sécurité aux frontières nationales contenues dans la Convention, l’AUFS s’était engagée vis-à-vis de la DGDA à fournir : des équipements de scannage pour l’inspection des marchandises à relier à un système de vidéo-conférence en ligne par internet ; les logiciels d’intégration et un système internet de surveillance ; les équipements pour un réseau informatique et satellitaire privé ; les équipements de vidéo-conférence ; les services liés aux équipements livrés ; et mettre en place les infrastructures nécessaires devant abriter les équipements fournis.

Après les allocutions de circonstance, Deo Rugwiza Magera a procédé à la coupure du ruban symbolique, inaugurant ainsi le rez-de-chaussée rénové de l’immeuble Dgda. Outre le chairman de l’Aufs Albert Mumba, il y avait à cette cérémonie les représentants d’autres services générateurs des recettes notamment la DGI (Direction générale des impôts) et de la DGRAD (Direction générale des recettes administratives et domaniales). Le ministère des Finances qui exerce la tutelle de la Dgda, était représenté par son Secrétaire général.

Dom

Leave a Reply