Don du sang : des vies sauvées

La Clinique Bondeko a organisé une journée porte ouverte hier jeudi 14 juin 2012 de 9 h30  à 16 heures. C’était pour sensibiliser la population kinoise sur le don du sang. La direction de cette formation médicale a mis en place une équipe spéciale chargée de prélever le sang des volontaires. Peu après, vers le monde s’est dirigé avec la salle des conférences pour suivre des exposés et conseils pratiques en rapport avec la « Journée Internationale du Don du sang ». Le thème de circonstance était : « Venez et donnez le sang pour sauver les vies ».
  Charles Luporte, technicien de laboratoire, a expliqué plusieurs points relatifs au don du sang. Il a notamment indiqué qu’une femme enceinte ou une personne ayant subi une intervention chirurgicale dans une période inférieure à 6 mois ne peut participer à l’opération de don volontaire du sang. Les personnes aptes à accomplir un tel geste se recrutent parmi les adultes sains pesant au moins 45 kgs. Lorsqu’un homme ou une femme n’est pas malade, il ou elle peut donner son sang 3 ou 4 fois par an.
Parmi les avantages liés au statut de donneur volontaire du sang, il y a celui d’être couvert par une carte spéciale valable même en dehors du pays pouvant faire bénéficier au porteur ou à un membre de sa famille biologique d’une assistance gratuite en cas de « panne » de sang. Dr Baudouin Masoka Kapita , Médecin Directeur de la  Clinique Bondeko, a insisté sur la gratuité du sang donné. Mais les frais exigés en pareil cas servent à couvrir une gamme d’examens visant à le sécuriser.
 
    Christelle Yesalaso Nzumba (stg/Ifasic)

Leave a Reply