Disparition de 15.000 USD à Kimvula : le député provincial Kifukikanda au banc des accusés

Une forte tension règne depuis quelques jours dans le territoire de Kimvula, district de la Lukaya, province du Bas-Congo. Elle est consécutive à la nouvelle faisant état de la disparition de 15.000 dollars américains, sur une enveloppe globale de 34.000 USD, destinés aux travaux d’achèvement de l’institut d’enseignement secondaire Kimbaka, dans le centre de Benga, et du Centre de Santé de Kingangula, dans le secteur de Lubisi.

Selon les informations obtenues de l’ONG/D SOKIDEV (Solidarité Kimvulaise pour le Développement) et des autochtones de cette contrée, ce fond provient d’un chèque libéré au courant de ce mois, par le gouvernement provincial, par le canal de son ministre des Travaux Publics et Infrastructures, au bénéfice du territoire de Kimvula. Et, c’est l’Administrateur de ce territoire qui s’est déplacé à Matadi en de toucher, dans une banque de la place, le montant de 34.000 dollars.
On signale cependant l’entrée en scène du député provincial Vethem Kifukikanda, qui s’est invité sur la liste des bénéficiaires, pour défalquer 15.000 dollars Usd seulement, sans autre forme de procès. Cela fait qu’au finish, l’Administrateur du territoire de Kimvula s’est retrouvé avec 19.000 dollars Usd. Aucune raison plausible n’ayant justifié cette soustraction des fonds, c’est la grogne à Kimvula où la population exige la restitution, sans délai, de cet argent réservé aux chantiers de l’Education et de la Santé.

On déplore d’autant plus la disparition de 15.000 Usd que ce fond disparu aurait pu couvrir plusieurs besoins en infrastructures de Kimvula, notamment l’achat des tôles pour la réhabilitation de l’école primaire du centre de ce territoire, emportée par une pluie diluvienne au mois de mars 2011.
On apprend, aux dernières nouvelles, que le staff de la Sokidev, qui a déjà saisi par ampliation le Gouverneur et le Président de l’Assemblée provinciale du Bas-Congo, le Procureur Général de la République, l’Administrateur du Territoire de Kasangulu ainsi que le Président de la Société Civile, menace de traduire en justice le député provincial Vethem Kifukikanda. Pour cette ONG/D et la population de Kimvula, l’acte posé par cet élu provincial s’apparente à un détournement des fonds publics.

On retient par ailleurs comme circonstance aggravante, le fait que l’intéressé a imposé son ami personnel, Nkulu Mawonso, préfet à l’EPSP (Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel), comme agent chargé des achats des matériaux de construction, en lieu et place des autorités territoriales compétentes. Pour ce travail où il apparaît comme le réalisateur des chantiers de Kimbaka et Kingangula, le préfet Nkulu a été gratifié d’une prime anticipative de 1.200 dollars Usd. Une autre somme de 1.500 Usd devrait lui parvenir incessamment.
A Kimvula, l’on se pose mille et une question au sujet de l’attitude d’un élu du peuple qui, au lieu d’apporter un supplément d’assistance à ses frères et sœurs du même terroir, s’est illustré dans un acte de nature à faire douter de sa moralité et de son patriotisme. Affaire à suivre…

Kimp

Leave a Reply