Des têtes d’érosions menacent de nouveau l’UNIKIN

Des glissements de terrain sont constatés sur le site de l’Université de Kinshasa, suite aux constructions anarchiques érigées entre le campus et la cité de Kindele. Une trentaine de têtes d’érosions sont visibles dans ce périmètre. Selon le Secrétaire général académique de l’UNikin, l’autorité compétente avait autorisé le lotissement d’une partie de la concession universitaire, dans le but de combattre l’insécurité entretenue par des « Kuluna » et des inciviques armés. Mais, des anarchistes sont venus occuper des espaces non lotis. Présentement plus de deux cents habitations des sites Muketala et Saya risquent d’être emportées par les érosions. Les pluies diluviennes de ce mois d’avril font craindre le pire. Tshibalonza Mariam                                  (Stg/UPN)

Leave a Reply