Des «Kuluna» blessent un garçon pour 200 FC

Dans la nuit de samedi 02 juin 2012, un jeune garçon du nom de Fabrice a été victime d’une attaque des « Kuluna » appartenant à l’écurie « Tchaba Tchouba » sur l’avenue Makanza, dans la commune de Ngiri-Ngiri. Le malheureux revenait de Bandal, où il était parti rendre visite à une de ses tantes.

  Sur le chemin du retour, vers 21 heures 30, il a été interpellé par des inciviques, qui étaient environ une quinzaine. Ceux-ci lui exigeaient 200 FC pour leur permettre de payer une « mesure » d’alcool frelaté vulgairement appelé « supu na tolo ». Le jeune homme leur a expliqué qu’il voulait bien les aider mais qu’il n’avait plus rien dans ses poches.
Après des menaces, ils l’ont immobilisé, fouillé et saisi son téléphone portable. Mais Fabrice, qui tenait à son appareil cellulaire comme à la prunelle de ses yeux, s’est mis à réclamer la restitution de son bien. Pour toute réponse, l’un des « Kuluna » a sorti sa machette et frappé le « rebelle » à la tête. Après le coup, le groupe a disparu dans la nature.
Alerté par des résidents du quartier, les parents de Fabrice sont venus le récupérer dans un état préoccupant pour le conduire dans un centre médical tout proche. Ici, sa blessure nécessité quinze points de suture, sans oublier d’autres soins. Selon les échos en province de Ngiri-Ngiri, les « Kuluna » opèrent le plus souvent entre les avenues Makanza,  Bondo, Monkoto, Movenda, Ngiri-Ngiri et Mosamba. La population du coin interpelle l’autorité municipale afin qu’elle envisage la mise en place d’un dispositif sécuritaire spécial, avec des patrouilles permanentes de la police, de la tombée de la nuit jusqu’aux petites heures de la matinée.
 
Jacob Yenga Tembele (Stg/ Ifasic)

Leave a Reply