Des étudiants de l’ISC renseignés sur la sécurité sociale

isc gombeAgnès Nawej Katang, Directrice Générale de l’Institut National de Sécurité Sociale (INSS) a animé une conférence-débat le samedi 1er février 2014 dans la salle de lecture de la bibliothèque de l’Institut Supérieur du Commerce (ISC). Thème: « la sécurité sociale en République Démocratique du Congo hier, aujourd’hui et demain ».

C’était à l’initiative de « Les Kassapards », une ASBL regroupant des anciens étudiants de l’Université de Lubumbashi, sous la présidence de Dona Mupira. Dans son mot de bienvenue, ce dernier a remercié le comité de gestion de l’ISC dirigé par le DG Mvibudulu. Il a aussi exprimé sa gratitude à la Directrice générale de l’INSS, diplômée en Sciences politiques et ancienne de l’Unilu, pour sa disponibilité.

L’exposé de celle-ci a porté sur trois points : définition de la sécurité sociale, origine proche et lointaine ; création de l’INSS, aperçu, contenu, ressources, rôle et perspectives d’avenir ; innovations en matière de sécurité sociale. Parlant l’origine lointaine de la sécurité sociale, Agnès Nawej Katang a indiqué que jadis les gens avaient l’habitude de recourir à la solidarité familiale ou clanique.

            Au sujet de l’origine proche, elle a révélé que ce mot fut employé pour la toute première fois le 14 août 1935, dans un document intitulé « The social security act ». Elle a à ce sujet souligné que l’impact du terme a été visible au moment de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

            Elle a déploré le fait que la sécurité sociale en RDC affiche un accès de 50 % mais que 20 % seulement de la population en bénéficient. D’où, elle en a appelé à la nécessité d’élargir le cercle des bénéficiaires.

            Parlant de son institution, la DG de l’INSS a rappelé qu’elle a pour mission de collecter les cotisations auprès des travailleurs et de les payer sous formes de pensions. Les ressources proviennent des subventions, cotisations sociales,  dons, ainsi que du patrimoine immobilier de l’INSS.

            La DG a indiqué qu’à ce jour plusieurs actions à impact visible ont déjà été réalisées, telles que l’aménagement des logements sociaux, la politique de proximité, l’extension de la couverture au niveau informel, etc.

            Elle a relevé que des efforts doivent être redoublés au niveau communicationnel pour cibler un grand nombre de personnes car cette culture n’est pas encore bien comprise. Enfin, elle a invité les travailleurs à s’affilier à l’INSS car c’est le seul moyen d’assurer leurs vieux jours.

Melba Muzola

Leave a Reply