Déclaration politique de l’Alliance des Républicains Démocrates

Le Collège des Présidents des partis politiques membres de la Majorité Présidentielle en l’occurrence l’UNAFEC, l’UNADEF, la NAD, la COFEDEC, le FSIR, le PANADER, l’UDN, le MSDD et l’ADH regroupés au sein de l’Alliance des Républicains Démocrates, «ARD» en sigle, réuni ce samedi 13 juillet 2013 en session extraordinaire en vue d’examiner les questions politiques d’actualité, fait la déclaration dont la teneur que voici:

- Considérant qu’ayant pris la mesure de la déstabilisation permanente et des menaces récurrentes de balkanisation du pays et fort de ses prérogatives constitutionnelles, le Président de la République a lancé l’idée des concertations nationales et les a convoquées aux fins de raffermir la cohésion nationale;

- Attendu que les concertations nationales envisagées doivent demeurer conformes aux dispositions pertinentes de la Constitution et préserver strictement le caractère institutionnel ainsi que traduire en actes, les engagements internationaux souscrits par la République dans le cadre de la restauration de la paix et de la stabilité dans notre pays;

- Constatant avec regret qu’au lieu de privilégier les questions essentielles d’intérêt national et d’unir les forces politiques autour de l’idéal commun de cohésion nationale, l’Opposition politique s’emploit à une lecture malencontreuse des enjeux réels du pays en se débattant dans des ambitions de positionnement politique sous des prétextes insidieux de crise de légitimité ou de vérité des urnes;

- Observant que l’Opposition politique est elle-même laminée par des divergences profondes galvaudant l’idéal démocratique ainsi que les sujets fondamentaux en rapport avec la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’avenir du pays;

- Désapprouvant les manoeuvres politiciennes visant à rééditer le partage «équitable et équilibré» du pouvoir derrière le dos du peuple à l’instar d’un dialogue inter-congolais bis avec un nouveau facilitateur étranger en dehors d’un présidium institutionnel national;

-  Considérant que le Gouvernement de la République devait manifester davantage de cohérence, de réalisme politique et d’efficacité afin d’assumer avec rationalité et efficiencen, les défis majeurs de gouvernance notamment des points de vue sécurité, défense nationale, lutte contre la criminalité économique, emploi et politique sociale, viols et violences faites à la Femme, tout au long de cette mandature;

Eu égard à ce qui précède, le Collège des Présidents des partis politiques membres de la Majorité Présidentielle à savoir l’UNAFEC, l’UNADEF, la NAD, la COFEDEC, le FSIR, le PANADER, l’UDN, le MSDD et l’ADH regroupés au sein de l’Alliance des Républicains Démocrates:

1. Félicite le Président de la République pour la convocation des concertations nationales et soutient l’ordonnance portant organisation et convocation de ce forum dont l’ARD souhaite la tenue dans les meilleurs délais.

2. Recommande à l’Opposition politique, de se ressaisir et s’organiser résolument en tant que force politique engagée dans la lutte pour une alternance démocratique.

3. Exhorte la Société Civile et particulièrement les Confessions religieuses, de participer à l’oeuvre exaltante d’éducation civique de nos populations et de la consolidation de la cohésion nationale, ainsi que de la défense de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de notre pays.

4. Recommande, en tout état de cause, au Président de la Républoique, Chef de l’Etat et garant de la Nation, de mettre fin à la cacophonie poliique entretenue par les ennemis du peuple qui multiplient des messes noires pernicieuses à la cohésion nationale recherchée et à la stabilité des institutions de la République en usant de ses prérogatives constitutionnelles.

Ainsi fait à Kinshasa, le 13 juillet 2013

Le Collectif des présidents

1. Honorable Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwana, Président

2. Honorable Athanase Matenda Kyelu/Vice-Président

3. Monsieur  Chérubin Okende Senga/Rapporteur

4. Honorable Charles Mwando Nsimba

5. Honorable Venant Tshipasa

6. Honorable Jean-Marie Bulambo Kilosho

7. Honorable Pierre Muzyumba

8. Honorable Christophe Lutundula (en mission)

9. Monsieur Joseph Bangakya (empêché)

Leave a Reply