Coopération RDC-France : Maker Mwangu inaugure un Centre de documentation à Kasangulu

rdc-franceLe ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Maker Mwangu Famba – en compagnie de l’ambassadeur de la République française à Kinshasa, Luc Hallade – a procédé à l’inauguration du Centre de Documentation/IFADEM à Kasangulu, chef-lieu du territoire du même nom, dans la Province du Bas-Congo. Cette cérémonie s’est déroulée hier mardi, 08 avril 2014, au sein du Collège William Booth de l’Armée du Salut où un local a été réfectionné pour abriter ce Centre et cela plusieurs notabilités provinciales du monde politique et du secteur de l’EPSP. Prenant la parole en cette circonstance, le ministre de l’Epsp a souligné l’importance de cette cérémonie dont l’objet est appelé à poursuivre la mise en œuvre de la Réforme éducative en cours de réalisation ; précisément pour améliorer la qualité de la formation dispensée aux élèves. Pour lui, cet objectif met l’Enseignant au centre de la préoccupation, plus particulièrement l’instituteur et l’institutrice, appelés à faire acquérir aux élèves les compétences de base, plus particulièrement en lecture, écriture, mathématique, expression orale  et écrite. Une telle mission requiert que l’enseignant mette en œuvre des compétences du savoir dans les disciplines enseignées aux élèves.

C’est dans ce contexte pédagogique que Maker Mwangu situe l’appui de l’Initiative Francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) pour accompagner son ministère dans la réalisation du Programme de Formation continue des enseignants.  Il convient de noter que l’Ifadem fait partie du partenariat entre l’Organisation Internationale de la Francophonie et l’Agence Universitaire Francophone, la Coopération Technique Belge, la Projet Appui à l’Enseignement Primaire (APEP) et l’Agence Française de Développement. En vue d’améliorer la qualité de l’enseignement-apprentissage dans le contexte de la réforme éducative, IFADEM forme les enseignants à la pratique des méthodes participatives et innovantes centrées autour de l’enseignement-apprentissage de l’expression et de la compréhension orales et écrites du Français avec des livrets appropriés. Ifadem fournit également aux Enseignants un Centre de consultation des documents pédagogiques, comme c’est le cas pour cette manifestation.

 

3000 enseignants bénéficiaires de la formation à distance

 

Mettant cette circonstance à profit, Luc Hallade a souligné le travail déjà accompli par l’Ifadem qui, dans le cadre de son dispositif étalé sur Bandundu, Bas-Congo et Kinshasa, ce sont 3000 enseignants qui bénéficieront de cette formation. En outre, depuis plus d’une année que cette initiative travaille, l’Ambassadeur de France souligne que 20 écoles ont été construites et étendues sur les trois sous-divisions de Kenge, Kasangulu et Kimbanseke. Au total, 112 classes équipées et 170.000 enfants qui pourront ainsi utiliser ces écoles de qualité dans les 30 prochaines années. Il a émis le vœu de retrouver le ministre de l’EPSP pour de prochaines inaugurations. Enfin, il a exprimé son contentement d’étendre le projet APEP grâce aux 40 millions d’Euros que le gouvernement de la RDC a décidé de consacrer à l’éducation dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement. 150 écoles seront ainsi construites sur l’axe Boma-Kikwit, 25.000 enseignants seront mécanisés dans tout le pays et 15.000  enseignants seront formés.

Enfin, le Responsable de l’IFADEM a  retracé le parcours et le travail accomplis depuis janvier 2013 et insisté sur l’adéquation du Projet IFADEM avec les priorités du ministère de l’EPSP, en matière de formation continue. Dans ce cadre, il a noté la mise à la disposition des formateurs et des instituteurs des tablettes numérique avec vidéoprojecteur ; des kits pédagogiques constitués des exercisiers et grammaires. En outre, il a dit que 160 ouvrages pédagogiques et un parc informatique permettant des recherches sur internet sont également disponible dans ce centre.

SAKAZ

Leave a Reply