CONCURRENCE DELOYALE A KWILU-NGONGO : Bientôt une mission du gouvernement à Lufu pour inspecter le marché du sucre

            Reçue hier mardi 14 octobre par le ministre de l’Economie et Commerce, Jean-Paul NemoyatoBagebole, la délégation syndicale de la sucrière de Kwilu-Ngongo a exposé ses préoccupations liées à la menace de faillite de cette entreprise, fleuron du Bas-Congo, à cause de la concurrence déloyale. Dans le lot de revendications, elle a insisté sur la baisse de la vente des produits de Kwilu-Ngongo sur les différents marchés rd-congolais.

            En effet, à l’issue de cette audience, le président de la délégation syndicale de la sucrière, Vicky Lukau, a accusé les produits sucriers entrant en RD Congo, de manière frauduleuse par le marché de Lufu, dans la province du Bas-Congo, de constituer un manque à gagner pour la sucrière de Kwilu-Ngongo. Conséquences, des employés de cette entreprise sucrière sont en danger. « L’employeur pourrait avoir des problèmes pour payer ou pour garder l’effectif des travailleurs  et il y a risque de licenciement et des congés techniques si la situation perdure… » a-t-il averti. Avant de déclarer craindre une nouvelle baisse de prix du sucre qui pourrait entraîner à son tour  une réduction de salaires pour ses quelques 1920 agents.

            En guise de réponse, le ministre Nemoyato, a révélé que le Gouvernement a été déjà saisi de cette situation  par des experts des différents Ministères. Pour s’imprégner d’avantage de cette question, l’Exécutif national par le biais du Ministère de l’Economie et Commerce compte dépêcher au marché frontalier de Lufu. La mission dévolue à cette une équipe d’expert, palper la réalité de cette concurrence déloyale. Le rapport de mission de Lufu va aider le Gouvernement à prendre des résolutions allant dans le sens d’assainir le climat des affaires dans le secteur sucrier.

TshiekeBukasa

Leave a Reply