Concertations Société civile et opposition politique reportées

Obligés d’être présente sur plusieurs fronts de combats pour le respect des règles démocratiques garantissant des élections transparentes et apaisées – notamment au ministère de l’Intérieur ; au bureau du Procureur général, etc – les principaux leaders de l’opposition politique n’ont pu répondre positivement à l’invitation leur adressée par la Société civile pour un pré-dialogue social. Cette rencontre devait se dérouler hier mardi, 25 octobre 2011, à Kabinda Center, dans la commune de Lingwala. En effet, Me Marie André Muila Kayembe, questeur au Bureau national du Comité de suivi du Symposium national de la Société civile avait convié, au nom de cette institution de la Société civile, les représentants des partis politiques de l’opposition et alliés à une rencontre dont le thème était : « Participation concertée ‘société civile – opposition politique et alliés’ dans la préparation, l’organisation, la tenue et le suivi des élections démocratiques, libres, crédibles, transparentes et apaisées ».

Pour Me Muila, cette activité qui est reportée au vendredi prochain, sera un atelier d’information, d’échange et de réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour obtenir absolument des élections transparentes et apaisées, souhaitées par tous les Congolais.
En outre, cet atelier s’inscrit dans la suite de plusieurs autres activités devant déboucher sur la tenue d’un atelier multi-acteurs d’information, d’échanges et de réflexion dénommé « Dialogue social pour les élections transparentes et apaisées » ; portant sur la participation citoyenne de tous dans la préparation, l’organisation, la tenue et le suivi des élections.

SAKAZ

Leave a Reply