Concertations nationales : Kengo et Minaku inspectent les sites réservés aux Etats Généraux

Zemanta Related Posts ThumbnailLes deux membres du présidium des Concertations nationales, le président du Sénat, Léon Kengo, et son collègue l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, ont fait hier jeudi 12 septembre le tour de différents sites abritant les Etats généraux mis sur pied  en fonction des thématiques retenues dans l’ordonnance présidentielle du 26 juin 2013.

Leur pèlerinage a débuté au Palais du peuple par la salle des Congrès où travaillent provisoirement les membres des Etats généraux des Conflits communautaires, Paix et Réconciliation nationale avant  sa mutation imminente  au Centre Interdiocésain à Gombe, la salle des Conférences du Sénat retenu pour les Etats généraux de la Gouvernance , Démocratie et Réforme institutionnelle et celle des Spectacles pour les Etats généraux de la Décentralisation et Renforcement de l’autorité de l’Etat.

 Aussitôt après la visite des sites du Palais du peuple, Kengo et Minaku se sont rendus à l’hôtel Invest à Lingwala et l’hôtel Royal dans la commune de la Gombe, deux sites abritant respectivement  les Etats généraux de  Désarmement,  Démobilisation, Réintégration et Rapatriement des groupes armés et ceux de l’Economie, Secteurs productifs et Finances publiques .

Cette visite  a permis à ces deux responsables de l’institution parlementaire qui pilotent les Concertations nationales de palper du doigt  l’effectivité de ces sites et les conditions dans lesquelles travailleron les « concertateurs ». Dans les cinq Etas généraux, a-t-on noté, les membres ont tenu leur première réunion de prise contact dans leurs sites respectifs, aussitôt après l’affichage des listes des membres, 24 heures après l’installation des bureaux.

            Quelques réclamations sur les erreurs matérielles constatées dans l’élaboration des listes n’ont pas manqué d’être formulées à l’endroit de la Coordination du Secrétariat Technique.  Certains délégués ont retrouvé leurs noms dans différents Etats généraux souhaités tandis que d’autres se sont vu imposer par le Secrétariat technique des groupes thématiques en déphasage avec leur expertise.

            A ce sujet, Maitre Lumeya a estimé que le plus important était de rendre service partout où on est placé, étant donné que tous les Etats généraux valent leur pesant d’or.

ERIC WEMBA  

Leave a Reply