Collette Tshomba signe sa rentrée politique

Après une longue trêve observée depuis sa sortie du gouvernement Muzito I où elle assumait les fonctions de vice-ministre en charge des Congolais de l’Etranger, Collette Tshomba a décidé de rompre le silence et de signer par là sa rentrée politique.

            Le retour sur scène de Mme Tshomba a eu lieu le samedi 4 septembre 2010, au numéro 16 de l’avenue Shiloango dans la commune de Bandalungwa.

            Pour ladite rentrée, Mme Coco comme l’appellent les intimes a conféré avec les épouses des militaires du camp Kokolo, membres de l’ARC (Alliance pour le Renouveau du Congo). Leurs échanges ont tourné autour de la démocratie et de l’engagement politique.

            A propos de la démocratie, elle a rappelé à ses interlocutrices le rôle que la femme doit jouer  dans la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droits en République Démocratique du Congo.

            Quant à l’engagement politique, elle a invité les femmes des militaires membres de l’Arc à ne pas avoir peur de la politique. Mais s’engager à l’instar de leurs semblables. Raison pour laquelle, elle les a exhortés à s’enrôler massivement en prévision des échéances à venir, notamment les élections de l’année prochaine.

            A l’occasion, elle a fait  des éloges en mettant en exergue les avantages que ça apporte lorsqu’on est gagnant. L’élue de 2006 sur la liste de l’Arc dans le district de la Funa, était avec un autre cadre de l’Arc, en l’occurrence le vice-président du parti Simon Mboso Kiamputu.

            Le vice-président a, à son tour, rappelé aux mamans la place de la femme au sein de la société.

Dom

Leave a Reply