Climat des affaires : la RD Congo félicitée pour des pas décisifs

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Adolphe MUZITO a présidé ce lundi 27 septembre 2010 en fin de soirée, une réunion réunissant tous les partenaires au développement, la deuxième après l’atteinte du point d’Achèvement de l’Initiative Pays Pauvres Très Endettés.

En effet, l’amélioration du  climat des affaires a été le principal sujet soumis à l’échange avec des partenaires. M. Jean-Claude NACHEGA, le Directeur de Cabinet Adjoint du Premier Ministre chargé du suivi des programmes du gouvernement a indiqué à la presse que cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un dialogue amorcé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement pour faire connaître des réalisations engagées par le gouvernement vis-à-vis de ses partenaires existants et ceux qui sont désireux d’investir en RD Congo.

            Le Premier Ministre Adolphe MUZITO a brossé les principales tâches et mesures prises par le Gouvernement en vue d’assainir la situation des affaires.

1. Simplification des procédures pour la création d’entreprises (un arrêté du 5 décembre 2009, est publié au Journal Officiel depuis le 3 mars 2010)

Concernant le traité OHADA, le dépôt de tous les instruments y relatifs est prévu le 1er novembre 2010.

2. la facilitation de l’obtention des licences : la mesure est publiée au Journal Officiel du 3 mars 2010.

3. L’enregistrement de propriété : toutes les indications sont publiées au Journal Officiel du 3 mars 2010.

4. L’adoption et promulgation de la TVA et du code de douane figures dans les ordonnances du président signées le 20 août 2010.

5. D’autres réformes décidées concernent la libéralisation de la profession de l’Expert immobilier, la suppression de l’interdiction des prises de vues (photos) pour le tourisme, la suppression des taxes redondantes de DGRAD, une politique nationale de l’emploi, la suppression de l’interdiction d’exercer le commerce pour les étrangers, la libéralisation des assurances, la SONAL, etc.

            Concernant les questions spécifiques sur les domaines du ciment, le Premier Ministre a rassuré que l’affaire LAFARGE est réglée et la française spécialisée dans le secteur va signer bientôt deux contrats de cession des parts ; et  de partenariat avant la deuxième quinzaine du mois d’octobre 2010.

Par ailleurs, le dossier GTZ (Coopération Allemande) a trouvé un dénouement suite à l’implication du gouvernement déterminé à améliorer la situation des affaires en RD Congo. Sur le volet ITIE, le Premier Ministre a tenu à informer les partenaires de l’évolution très positive sur la transparence dans les affaires. Toutes les étapes ont été franchies  pour la validation du processus. Il en de même pour le secteur des mines : un cahier des charges et un contrat-type sont finalisés.

            Sur le code des marchés publics et l’autorité de régulation, des textes sont prêts et attendent la sanction de l’autorité politique compétente. A la Banque Centrale du Congo, les réformes visant sa recapitalisation sont déjà prêtes.

            En réponse à ces réformes pour l’amélioration du climat des affaires, les partenaires ont encouragé le Premier Ministre et son Gouvernement à maintenir le cap pour la réussite visant à placer la RD Congo sur l’orbite dans le monde des affaires.

            La Directrice des opérations de la Banque Mondiale, Mme Marie-Nelly a salué la portée des réformes engagées par le Gouvernement et visant à mieux présenter la RD Congo dans le monde des affaires ; de son côté, le Représentant Résident du FMI, SAMIR JAHJAH, a indiqué que les performances du gouvernement sont bonnes pour financer le PEG 2.

            Il faudra par ailleurs souligner que les ambassadeurs présents ont félicité le gouvernement pour les efforts en cours de réalisation.

            Etaient présents les ambassadeurs ou Représentants des USA, de la Chine, de l’Italie, de la Belgique, de l’Espagne, de l’Allemagne, de la Suède, de la Grande Bretagne, des Pays-Bas, du Brésil, du Japon, de la BAD, de la Banque Mondiale, du FMI, et du PNUD. Le premier Ministre avait à ses côtés les ministres de Finances, du Budget, du Plan, de l’Industrie et le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo.

 

Leave a Reply