Ce samedi 23 juin à Kinshasa : grande finale du concours «Miss RDCongo»

Annoncée depuis plus d’un mois, la grande finale du concours « Miss RDCongo », aura lieu ce samedi 23 juin 2012 dans la soirée. Le cadre choisi pour cet événement, dont la dernière édition avait eu lieu en 2008, est le Palais du Peuple. Le show de cette grande finale sera agrémenté par Mbilia Belle, Ferre Gola, Jaffrozz et Toseka. Cinq chaines de télévision vont assurer le direct, à savoir la RTNC, Digital Congo, Nyota TV, B One et Télé 50.
Vingt-deux reines de beauté, représentant les 11 provinces du pays, dont deux par province, vont s’affronter à cette occasion. Le concours « Miss République Démocratique du Congo », qui se veut un événement culturel de portée nationale, est une initiative de la Société des Grands Hôtels du Congo, avalisée par le ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme. 
Pour sa matérialisation, un panel de sponsors s’est joint à la Société des Grands Hôtels du Congo. Il s’agit de flyCongo, Office National duTourisme, Airtel, Bralima, Tenke Fungurume Mining, LPS-Société Nationale de Loterie, Woodin, BIAC, Marsavco, ATC, Grand Karavia, Grand Hôtel Kinshasa.
 
Dix chaînes de télévision étaient choisies pour la publicité de ce concours pendant plus d’un mois, à savoir RTNC, Télé 50, B One, Digital Congo, RTGA, Antenne A, Mirador, RTVS1 Couleurs TV, Canal Orient. Celles-ci  ont particulièrement été mises à contribution chaque mercredi et samedi, depuis le lancement du concours.  A ces médias audiovisuels, il faut ajouter deux magazines : Congo Panorama et Optimum.
L’objectif de cette méga-organisation était multiple : redynamiser le cours Miss République Démocratique du Congo, renforcer la cohésion nationale, donner à plus de 60 millions de Congolais une reine de beauté incontestable, faire de la  Miss RDCongo 2012 une prétendante aux 5 premières places dans les concours internationaux et africains.
Cette fête culturelle s’inscrit par ailleurs dans la lignée de la Révolution de la Modernité. Ses organisateurs et bailleurs la veulent une opportunité de valorisation de la femme congolaise. La future Miss RDCongo est appelée, à cet effet, à représenter les valeurs et l’image du pays à l’étranger.
 
flyCongo, l’incontournable et précieux transporteur
 
Dans le lot des sponsors, une firme privée a pesé de tout son poids dans l’organisation matérielle du concours Miss RDCongo, édition 2012. Il s’agit de flyCongo, une jeune société aérienne qui, a frappé un grand coup. Ce transporteur venu révolutionner le réseau aérien domestique congolais était au four et au moulin dans les déplacements des membres du Comité d’organisation à travers les onze provinces du pays, où étaient programmées des épreuves rigoureuses de présélection et de petites « finales provinciales ».
C’est encore flyCongo qui s’est chargé de ramener l’équipe de supervision des « préliminaires provinciales » à Kinshasa, ainsi que les vingt « finalistes » venues de l’arrière-pays. A l’issue de la grande finale de Kinshasa, les 20 reines de beauté présentement en séjour dans la capitale seraient reconduites vers leurs provinces d’origine par… flyCongo.
 
Le choix de flyCongo pour le transport, par les airs, des créatures aussi exigeantes et délicates que des candidates au concours Miss RDCongo n’était pas le fait du hasard. Les observateurs pensent qu’il a été dicté non seulement par le sérieux, le confort, la sécurité, la sûreté, la ponctualité de la flotte de cette jeune compagnie aérienne mais aussi par la qualité des services offerts à bord.
L’on peut ainsi croire que les reines de beauté vont après avoir tâté du doigt les performances des aéronefs de nouvelle génération qu’aligne flyCongo sur le ciel congolais, vont spontanément se placer en première ligne pour jouer le rôle d’ambassadrices auprès de sa clientèle. 
 
Tous ceux qui ont suivi les péripéties de la mise en chantier du concours « Miss RDCongo » ont particulièrement été frappés par l’activisme, la disponibilité et le professionnalisme de l’équipe dirigée par Esmeralda Endundu Tshibangu, la chargée de Communication. Elle était pratiquement sur tous les fronts, de différentes phases de présélection jusqu’au sprint final amorcé à Kinshasa, où la ligne d’arrivée va être franchie ce samedi soir.
Selon les informations recueillies auprès des organisations, un budget de plus d’un million de dollars américains était retenu pour la réussite du big event.
 
Critères de sélection de Miss RDCongo
 
Les critères ci-après ont été décisifs dans la présélection et la sélection des candidats au concours Miss RDCongo 2912 :
– Avoir entre 17 et 23 ans ;
– Avoir un casier judiciaire vierge;
– Mesurer au moins 1m70 sans talon;
– Avoir  des mensurations maximales suivantes, tout de hanche : 100 cm ; tour de taille : 75 cm ; tour de poitrine : 95 cm.
– Ne pas avoir un poids dépassant les 65 kg ;
– Etre de nationalité congolaise ;
– N’avoir jamais été mère ;
– Ne jamais avoir posé totalement dénudée ;
– Ne pas avoir d’artifices qui modifient son aspect naturel (pas de prothèses mammaires ; lentilles de contact, pas de tatouages, etc) ;
– Avoir un niveau de culture générale satisfaisant.        
 
  Kimp

Leave a Reply