Ce jeudi 20 octobre 2011 : l’UDPS de nouveau

Après les manifestations pacifiques organisées par l’UDPS et ses alliés le 4 juillet, le 28 septembre, le 6 et le 13 octobre 2011, et réprimées dans le sang par les forces de police, aidées quelquefois par des marginaux appelés « Pomba » dans cette sale besogne, le parti cher à Etienne Tshisekedi, revient à la charge ce jeudi 20 octobre 2011. Comme jeudi dernier, l’UDPS prévoit un « Grand Rassemblement Populaire » devant le bâtiment de l’Hôtel des Postes, au centre-ville, dans la commune de la Gombe.

Les organisateurs invoquent comme raisons de cette manifestation publique d’une part, l’exigence de « la transparence, de la démocratie et de l’équité du processus électoral », et, d’autre part, la condamnation de « l’intolérance politique, de l’insécurité et des violations intempestives des droits et libertés de l’homme entretenues par le pouvoir ».

Conformément aux textes qui régissent les manifestions publiques, le Secrétaire Général de l’UDPS, Me Shabani Lukoo Jacquemain a envoyé, en date du 17 octobre 2011, une lettre d’information au Gouverneur de la ville de Kinshasa, avec copies au Vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur et Décentralisation, au Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante et au Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’Onu auprès de la Monusco.
La police sera-t-elle de nouveau au rendez-vous, avec armes, matraques et gaz lacrymogènes ? Le sang va-t-il de nouveau couler sur le Boulevard du 30 Juin ? Ca se saura dans 24 heures.

Kimp

Leave a Reply