Les esprits ne meurent pas

Nous lisons dans Sophonie : « Malheur à a ville rebelle et souillée, à la ville pleine d’oppresseur ! Elle n’écoute aucune voix, elle n’a point égard à la correction, elle ne se confie pas à El-Shaddaï, elle ne s’approche pas de son Dieu. Ses chefs au milieu d’elle sont des lions rugissants ; ses juges sont des loups du […]